Covid : le vaccin de Moderna autorisé par la Haute autorité de Santé

Par Laurent P. · Mis à jour le 8 janvier 2021 à 16h18 · Publié le 8 janvier 2021 à 15h02
Le vaccin de Moderna désormais autorisé par l'Haute autorité de Santé... Le régulateur français a annoncé avoir approuvé ce vendredi 8 janvier 2021 la mise sur le marché du produit dans l'hexagone. Un vaccin qui avait déjà été validé en amont, mercredi 6 janvier, par l'Agence européenne du médicament.

Le vaccin contre la Covid de Moderna désormais disponible en Europe... Alors que l'Agence européenne du médicament s'est finalement prononcée en faveur de l'autorisation de mise sur le marché du vaccin de Moderna Therapeutics mercredi 6 janvier 2021, après une première réunion infructueuse lundi 4 janvier, c'est au tour de la Haute autorité de Santé de donner son feu vert, vendredi 8 janvier.

Le vaccin "peut être utilisé chez les personnes de 18 ans et plus, y compris les plus âgées du fait de son efficacité et de son profil de tolérance globalement satisfaisant", a ainsi déclaré le régulateur français, précisant qu'un "délai de 28 jours entre les deux doses vaccinales doit être respecté", une fois la première injection faite, a minima. Le vaccin de Moderna rejoint ainsi celui de Pfizer/BioNTech sur le marché français, et devrait compléter l'offre vaccinale pour une diffusion plus importante dans les jours à venir.

Une déclaration qui suit donc celle de l'agence européenne du médicament... Après une possible annonce lundi 4 janvier, l'échéance avait finalement été reportée au 6 janvier : "Les discussions de l'EMA sur le vaccin Moderna contre le Covid-19 ne seront pas terminées ce soir. Elles continueront mercredi", expliquait dans un communiqué le régulateur européen. Une réunion prévue à l'origine le 12 janvier, avant que l'Union européenne ne fasse pression pour avancer les discussions. "Il n'y aura pas de nouvelle communication de l'EMA" lundi soir, indiquait ce 4 janvier l'agence européenne. 

Un vaccin particulièrement attendu sur le continent, en raison de son administration plus facile aux patients, celui-ci n'ayant pas besoin d'être conservé à -70 degrés, comme celui de Pfizer. À noter qu'en France, il faudra attendre, comme pour le produit de chez Pfizer/BioNTech, l'autorisation de la Haute autorité de Santé pour voir le vaccin de Moderna commercialisé sur le territoire. Une autorisation qui pourrait être délivrée dans la foulée.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche