Vaccin contre la Covid : Moderna autorisé aux USA, toujours en attente de validation dans l'UE

Par Laurent P. · Publié le 19 décembre 2020 à 09h04 · Mis à jour le 21 décembre 2020 à 09h58
Le groupe pharmaceutique Moderna Therapeutics a annoncé avoir déposé une demande d'autorisation de mise sur le marché de son vaccin contre la covid aux États-Unis et en Europe, après avoir confirmé l'efficacité de celui-ci. L'autorisation américaine a été accordée par la FDA le vendredi 18 décembre 2020, au lendemain de l’avis favorable d’un comité d’experts américains.

Une nouvelle étape franchie dans l'arrivée du vaccin contre la Covid... le groupe pharmaceutique Moderna Therapeutics a annoncé avoir déposé une demande d'autorisation de mise sur le marché de son produit ayant passé la phase 3 de ses essais cliniques avec succès. Une demande déposée aux États-Unis et en Europe, pour le moment.

Un vaccin dont les résultats complets ont été publiés il y peu de temps, confirmant une efficacité estimée à 94,1%. Comme le rappellent nos confrères de LCI, "sur 196 participants à son grand essai clinique tombés malades du Covid-19, 185 se trouvaient dans le groupe placebo et 11 dans le groupe vacciné", ce qui a permis d'arriver à ce résultat-là. À noter qu'aucune forme grave de la maladie n'a été diagnostiquée parmi le groupe test réellement vacciné.

Avant une commercialisation de ce vaccin, la Food & Drugs Administration (FDA) pour les États-Unis, et l'Agence européenne du médicament (EMA) pour l'Union européenne, doivent valider le vaccin en épluchant les rapports fournis lors de ces demandes. Concernant l'Europe, une réponse quant à la commercialisation de ce produit devrait tomber avant la fin de l'année, pour une vaccination des personnes les plus fragiles dans la foulée.

Après celui de Pfizer et BioNTech, la FDA a autorisé le vaccin Moderna sur le sol des Etats-Unis le vendredi 18 décembre 2020, juste après avoir obtenu un avis favorable d'un comité d’experts américains. Il devrait pouvoir être administré dans les prochains jours, le gouvernement ayant déjà pré-acheté 200 millions de doses (contre 100 millions pour celui de Pfizer).

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche