Covid-19 : Quand peut-on revoir sa famille et ses amis une fois vacciné ?

Par Elodie D. · Publié le 15 mars 2021 à 12h45 · Mis à jour le 15 mars 2021 à 14h56
La vaccination devrait permettre de revoir sa famille et ses amis sans risque de contracter le covid-19, mais à partir de quand est-on vraiment protégé une fois vacciné ? Dès la première injection du vaccin, trois semaines après la première injection? Après la deuxième injection ? Cette question est délicate, surtout que si les personnes vaccinées sont protégées, les études scientifiques n'ont pas encore permis de répondre à la question : est-ce qu'on peut contaminer nos proches une fois vacciné ? On vous explique.

La France vient d'atteindre les 5 millions de personnes partiellement vaccinées, pour 2.220.608 personnes complétement vaccinées, ayant reçu deux doses de vaccin ! Et le gouvernement a promis d'accélérer la cadence début mars, pour permettre à l'économie de redémarrer.

Une bonne nouvelle, qui permet aux résidents des Ehpad de sortir à nouveau et de recevoir leurs proches. Un spot publicitaire du gouvernement laisse d'ailleurs entrevoir le retour des câlins à mamie et papi, avec une phrase clef "Parce qu’on rêve tous de se retrouver, vaccinons-nous". Le rêve, terni par le message de fin  Pour le moment, même vaccinés, continuons à appliquer les gestes barrières et à porter le masque .

Alors, quand peut-on voir sa famille sans masque ni gestes barrière une fois vaccinés ? La question divise, car les scientifiques n'ont pas encore la réponse à savoir quand est-on vraiment protégé une fois vacciné. Interrogée par nos confrères de 20 minutes, Mylène Ogliastro, virologue et chercheuse à l’Inrae de Montpellier explique que pour les vaccins à ARN messagers [Pfizer et Moderna], "on commence à être protégé à partir de trois semaines après la première injection", mais elle conseille d'attendre la deuxième dose, car "chez les personnes âgées, cette réaction immunitaire est plus lente que chez les jeunes". Pour l'AstraZeneca, une étude britannique montre que l'immunité serait de 82 % après la deuxième dose, trois mois après la première.

A partir de ce moment uniquement, on a beaucoup moins de risque de tomber malade et de se faire hospitaliser. Oui, mais le risque d'être porteur sain du coronavirus et de transmettre le virus à ses proches est toujours présent, et les études ont du mal à définir le risque. Il faudrait alors que toutes les personnes que l'on fréquente soient vaccinées pour être sûr de ne pas leur transmettre le covid...

C'est toute la question de l’immunité collective. Si on est assez nombreux à être vaccinés, on réduit drastiquement le risque de fréquenter une personne qui aura le covid et de faire partie d'une chaine de transmission. L'Institut Pasteur mise sur une immunité collective à 70% de vaccinés pour un Covid-19 dont le taux de reproduction R0 est de 3,3. Sauf que l'apparition des variants influence grandement la lutte contre l'épidémie de coronavirus, remettant ainsi en question certaines conclusions scientifiques. Désormais, l'immunité collective est fixée à 80%.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche