Covid : Martin Hirsch redoute une explosion du nombre de patients en réanimation début avril

Par Caroline J. · Publié le 17 mars 2021 à 08h52 · Mis à jour le 17 mars 2021 à 13h48
Alors que de nouvelles décisions pourraient être prises dans les heures à venir pour freiner l’épidémie de Covid-19 en Île-de-France, Martin Hirsch a fait part de ses inquiétudes ce 17 mars sur RTL. Le patron de l'AP-HP redoute une forte hausse du nombre de patients en réanimation. Selon les projections de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris, il pourrait y avoir jusqu’à 2800 patients admis en réa début avril.

Comment la situation sanitaire va-t-elle évoluer en Île-de-France France ? Martin Hirsch, patron de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris, s’est confié à ce sujet ce mercredi 17 mars 2021. Sur RTL, le directeur général de l'AP-HP a fait savoir qu'il redoutait une explosion du nombre de patients admis en réanimation dans les semaines à venir. Un chiffre qui pourrait être supérieur à celui enregistré lors de la première vague.

"Dans quinze jours, à la fin du mois, on pense qu'on aura entre 1700 et 2100 patients" en réanimation, a-t-il expliqué. "Si je vais au 6 avril, là on passe à entre 2000 et 2800 patients en réanimation (...) C'est exactement ce que nous avons eu du mal à prendre en charge il y a un an, début avril de l'année dernière." a-t-il insisté.

"Et il y a un an pendant plusieurs semaines, on n'a pas traité autre chose que le Covid, on a fait quelques transplantations urgentes, quelques patients urgents et il y en avait moins car le confinement évite des tas d'accidents", a précisé Martin Hirsch.

Au total, on rappelle que 4.239 malades du Covid-19 étaient en réanimation ce mardi. Plus d'un quart d'entre eux, soit 1.177, sont hospitalisés en Île-de-France. Il y a quelques jours, l'Agence Régionale de Santé d'Île-de-France a donné "l'ordre ferme" aux hôpitaux et cliniques de la région de déprogrammer près de la moitié de leurs activités médicales et chirurgicales pour laisser de la place en réanimation aux malades du Covid-19.

Un nouveau Conseil de défense sanitaire doit se tenir ce mercredi afin de faire un point sur la situation et prendre d'éventuelles nouvelles mesures restrictives, notamment en Île-de-France. Deux scénarios sont sur la table pour la région francilienne : un confinement le week-end, comme c'est déjà le cas dans le Pas-de-Calais et les Alpes-Maritimes, ou bien un confinement toute la semaine. Emmanuel Macron devrait trancher dans la journée. Même si des restrictions sont actées ce mercredi ou ce jeudi, elles mettront au moins 15 jours à avoir un impact dans ses services, a tenu à préciser Martin Hirsch, toujours sur RTL.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche