Covid : pas question de parler de "l'après-crise" pour Castex et le gouvernement

Par Alexandre G. · Publié le 18 mars 2021 à 13h41 · Mis à jour le 20 mars 2021 à 12h24
Alors que des décisions importantes concernant un confinement des régions les plus touchées en France doivent être annoncées ce jeudi 18 mars 2021 par le Premier Ministre. En coulisses, le gouvernement prépare l'après-crise et anticipe plans de réouverture et déconfinement progressif. Seulement, le chef de la majorité a donné une consigne claire à ces ministres : ne plus parler de "l'après-crise" pour éviter une relâchement de la part des Français, et surtout éviter de renforcer la confusion.

"Si je commence à parler de l'après, j'envoie un contre-message". Tel est le constat formulé en privé par le Premier ministre Jean Castex ce jeudi 18 mars 2021, comme le rapporte France info. Le même jour, une conférence de presse doit dévoiler les contours des nouvelles restrictions décidées par l'exécutif dans le but d'enrayer la propagation de l'épidémie du Covid-19 en France, et plus particulièrement dans les deux régions les plus touchées ces dernières semaines, les Hauts-de-France et l'Île-de-France

Si le Premier ministre s'attarde en coulisses à préciser auprès de ses ministres la bonne communication à adopter collectivement à l'aube d'une troisième vague épidémique et de décisions difficiles, c'est surtout pour ne pas perdre la confiance des Français. Depuis plusieurs jours voire des semaines, le gouvernement s'active à organiser des réunions avec les syndicats et représentants des PME dont les secteurs sont encore fermés -soit quasiment la totalité des secteurs inclus dans le tertiaire. Réunion mardi entre les ministères du Travail, du Tourisme, et les PME du secteur pour réfléchir à la réouverture des restaurants, avec même une feuille de route pour rouvrir en plusieurs étapes : au même moment où le chef du gouvernement s'apprête à reconfiner l'Île-de-France après plusieurs semaines d'attente, ses ministres réfléchissent et agissent pour l'après-crise. 

Seulement, le Premier ministre est parfaitement conscient que l'heure n'est absolument pas à l'apaisement et aux projections lointaines. D'ailleurs, à l'issue de ces réunions, les syndicats étaient bien seuls à se présenter devant les micros des journalistes : les ministres s'abstiennent tous, sans exception. Jean Castex résume les consignes de communication transmises. "Les Français vont penser qu'on y est déjà, dans cet après", souligne le PM. Un conseiller appuie les propos du chef de la majorité. "Dans chaque mesure, on se dit que si 60% des gens respectent les règles, c'est déjà pas mal", souffle le conseiller à France Info. Reste au président Macron, justement, de donner des horizons plus lointains. Le temps futur au président, le temps présent au Premier ministre... De quoi satisfaire les adorateurs de la 5e République ! 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche