Île-de-France : Valérie Pécresse privilégie un reconfinement le week-end

Par Alexandre G. · Publié le 18 mars 2021 à 14h35 · Mis à jour le 18 mars 2021 à 14h35
À l'aube d'un plus que probable reconfinement de la région Île-de-France, devenu nécessaire en raison de l'aggravation de la situation sanitaire, la présidente de la région Île-de-France a plaidé ce mercredi 17 mars 2021 auprès du Premier ministre et du ministre de la Santé pour un confinement limité au week-end plutôt que 7 jours sur 7. En revanche, elle réclame en contrepartie d'avoir une "réelle accélération sur la vaccination" dans sa région.

"Le confinement durant le week-end est certes pénible, mais moins que le confinement total". Voilà le message transmis à l'exécutif ce mercredi 17 mars 2021 par la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse. La veille d'annonces décisives pour la région capitale, où les marqueurs de l'épidémie du Covid-19 s'affolent depuis plusieurs semaines déjà, la présidente LR d'Île-de-France s'est entretenue avec le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran afin de leur donner ses propositions dans le but de sortir de l'impasse sanitaire actuelle. 

A priori, le Premier ministre et son gouvernement devraient annoncer ce jeudi 18 mars 2021 au cours d'une conférence de presse un nouveau serrage de vis en Île-de-France et dans les Hauts-de-France, les deux régions les plus touchées par la "sorte de troisième vague" épidémique, comme le décrit Jean Castex. Aussi, la proche de Nicolas Sarkozy a demandé aux membres du gouvernement de la "visibilité", rapporte un de ses proches à l'AFP. En cas de reconfinement, cette dernière réclame également "des mesures d'accompagnement rigoureuses pour les commerçants", ainsi qu'une "accélération réelle de la vaccination" à l'échelle de sa région. Sans manquer de rappeler que l'Île-de-France reste "en dessous de la moyenne nationale" sur ce volet-là. 

Quelques heures auparavant, Valérie Pécresse rappelait le manque criant de communication et de coordination entre élus locaux et décideurs nationaux. "J'attends que, par courtoisie républicaine, le président de la République convie la présidente de région, le président des maires à une concertation plus large" à propos du durcissement des mesures à venir, explique l'élue. 

Visuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinement Covid : vers un modèle hybride de confinement en Île-de-France ?
Pour lutter contre la Covid, alors que l'Île-de-France voit probablement poindre un nouveau confinement pour les quatre prochains week-ends, Emmanuel Macron a annoncé face à une dizaine de maires être en train de réfléchir à un modèle hybride pour s'adapter à la région, avec ”plus de télétravail la semaine, moins de brassage en intérieur, mais de l'oxygénation le week-end”.

Reconfinement à Paris : "aucun appel, ni même aucune information", déplore Anne HidalgoReconfinement à Paris : "aucun appel, ni même aucune information", déplore Anne HidalgoReconfinement à Paris : "aucun appel, ni même aucune information", déplore Anne HidalgoReconfinement à Paris : "aucun appel, ni même aucune information", déplore Anne Hidalgo Reconfinement à Paris : ”aucun appel, ni même aucune information”, déplore Anne Hidalgo
À la veille d'inévitables annonces de la part de l'exécutif concernant un durcissement des mesures en Île-de-France, la maire de Paris indique n'avoir reçu aucun signe ni même indice de la part du gouvernement, déplorant au passage cette méthode. À peine deux heures plus tard, le porte-parole du gouvernement a indiqué ce mercredi 17 mars 2021, en sortie du conseil des ministres, que le président Macron allait s'entretenir via visioconférence avec les élus locaux de la région Île-de-France, qui se préparent dans tous les cas à un durcissement des mesures dès ce week-end.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche