Covid : "Nous sommes dans une sorte de troisième vague" de l'épidémie, prévient Castex

Par Alexandre G. · Publié le 16 mars 2021 à 16h06 · Mis à jour le 16 mars 2021 à 16h30
Alors que les variants du Covid-19 continuent de se propager à vitesse grand V partout en France, le Premier ministre Jean Castex a laissé entendre ce mardi 2 mars 2021 que la sortie de crise sanitaire n'était pas pour tout de suite. Avant de prendre des décisions "dans les jours qui viennent" comme l'a confirmé Emmanuel Macron, le chef du gouvernement estime que "nous sommes dans une sorte de troisième vague" épidémique en ce moment même.

"Nous sommes dans une sorte de troisième vague" épidémique.  Tel est l'avertissement formulé ce mardi 16 mars 2021 par Jean Castex aux députés. Tandis que la situation sanitaire liée à l'épidémie du Covid-19 se dégrade fortement ces derniers jours, le Premier ministre laisse entendre que l'évolution de l'épidémie dans les départements placés en "vigilance maximale" ne va absolument pas dans le sens souhaité par le gouvernement et les autorités sanitaires dans le but d'assouplir les mesures restrictives. En cause ? Les "variants nombreux", constatés partout sur le territoire national. 

Pour l'heure, l'aspect "territorialisé" des mesures restrictives reste la tactique privilégiée par le gouvernement. Le scénario d'un reconfinement strict, 7 jours sur 7 et 24h sur 24, reste privilégié, au moins à l'échelle de l'Île-de-France et des autres régions particulièrement touchées. D'ailleurs, cet avertissement formulé par le Premier ministre aux parlementaires vient directement répondre aux préconisations avancées la veille par le président de la République Emmanuel Macron. "Nous allons prendre de nouvelles décisions dans les jours qui viennent", martèle le chef de l'État. 

Pourtant, début mars, Jean Castex souhaitait alors donner des perspectives positives aux Français, pour la plupart exaspéré par la longévité exceptionnelle de la crise sanitaire et économique. "On arrivera à sortir de cet entre-deux d'ici quelques semaines", espère le Premier ministre. "L'horizon va s'éclaircir", affirme le chef du gouvernement aux députés, rappelant que l'accélération de la campagne de vaccination compilée au retour du printemps et des températures estivales laissait espérer un retour à la normale dans les prochaines semaines. Seulement, avant de pouvoir reprendre le cours de nos vies, il faut résister aux prochaines semaines, "difficiles" donc... 

Visuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toits Covid : taux d'incidence de plus de 400 en Île-de-France, un confinement dès cette semaine ?
Malgré la progression de l'épidémie de coronavirus, l'Île-de-France a échappé au confinement en week-end jusque là. Mais alors que le taux d'incidence de la région dépasse le pallier décisif des 400 cas pour 100 000 habitants ce lundi 15 mars 2021, Paris et l'ensemble des franciliens pourraient se voir à nouveau confinés dès cette semaine.

Confinement ? Des "nouvelles décisions dans les jours qui viennent", prévient Macron  Confinement ? Des "nouvelles décisions dans les jours qui viennent", prévient Macron  Confinement ? Des "nouvelles décisions dans les jours qui viennent", prévient Macron  Confinement ? Des "nouvelles décisions dans les jours qui viennent", prévient Macron  Confinement ? Des ”nouvelles décisions dans les jours qui viennent”, prévient Macron
Alors que la France et plus particulièrement la région capitale font face à une résurgence de l'épidémie du Covid-19, le président Emmanuel Macron a évoqué ce lundi 15 mars 2021 des nouvelles restrictions prises ”de manière adaptée et proportionnée, qui pourraient être adoptées ”dans les jours qui viennent”.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche