Covid : Italie, Portugal, Espagne... Ces pays qui renforcent les mesures aux frontières

Par Laurent P. · Publié le 30 mars 2021 à 17h11 · Mis à jour le 30 mars 2021 à 17h12
Alors que, pour faire face à la recrudescence de cas de Covid, l'Italie a annoncé imposer une quarantaine aux voyageurs européens, d'autres pays de l'UE ont décidé de lui emboiter le pas en renforçant les mesures aux frontières. Quels sont ces pays et quelles sont ces mesures ? On fait le point !

Partir en vacances en Europe va bientôt relever du parcours du combattant, en raison de la crise de la Covid... Et pour cause : en pleine troisième vague épidémique, beaucoup ont décidé de renforcer les mesures sanitaires au sein de leur propre pays, avec des confinements, couvre-feux et autres fermetures d'établissements. Mais quid des frontières, par lesquelles le virus peut facilement circuler, malgré les mesures déjà mises en place par les gares et aéroports ?

Un problème sur le point d'être résolu puisque depuis ce mardi 30 mars 2021, plusieurs pays européens ont décidé de renforcer les contrôles et mesures aux frontières, avec de nouvelles restrictions. Et le but est des plus explicites : dissuader les Européens de se rendre dans les pays mettant en place ces mesures, en compliquant les protocoles.

Ainsi donc, la valse des mesures a débuté avec l'Italie, qui a annoncé mettre en place une quarantaine pour toute personne souhaitant se rendre ou sortir du territoire, Italiens compris.

Coronavirus : l'Italie rouvre ses frontières aux touristes de l'Union Européennes à partir du 3 juinCoronavirus : l'Italie rouvre ses frontières aux touristes de l'Union Européennes à partir du 3 juinCoronavirus : l'Italie rouvre ses frontières aux touristes de l'Union Européennes à partir du 3 juinCoronavirus : l'Italie rouvre ses frontières aux touristes de l'Union Européennes à partir du 3 juin Covid : l'Italie va imposer une quarantaine à tous les voyageurs de l'Union européenne
Le gouvernement italien a annoncé mardi 30 mars instaurer une quarantaine de cinq jours, obligatoire pour tous les voyageurs en provenance de l'Union européenne. Et de préciser qu'un test PCR devra être fait avant de partir et un second à la toute fin de cette période d'isolement.

Même chose pour le Portugal, qui a également indiqué mettre en place une quarantaine.

Coronavirus au Portugal, nouveaux clusters et rétablissement de plusieurs mesures de confinementCoronavirus au Portugal, nouveaux clusters et rétablissement de plusieurs mesures de confinementCoronavirus au Portugal, nouveaux clusters et rétablissement de plusieurs mesures de confinementCoronavirus au Portugal, nouveaux clusters et rétablissement de plusieurs mesures de confinement Covid : le Portugal impose une quarantaine aux voyageurs en provenance de France
Si vous prévoyez de vous rendre au Portugal ces prochains jours, alors sachez que les conditions de voyage changent dès le 1er avril 2021. À compter de cette date, les ressortissants français devront « respecter une période d’isolement prophylactique de 14 jours ». On vous explique.

En Espagne, un simple renforcement des contrôles aux frontières a été mis en place avec un test PCR négatif obligatoire. 

Coronavirus en Espagne : un reconfinement partiel à Madrid Coronavirus en Espagne : un reconfinement partiel à Madrid Coronavirus en Espagne : un reconfinement partiel à Madrid Coronavirus en Espagne : un reconfinement partiel à Madrid Covid : L’Espagne va exiger un test PCR négatif à la frontière française
Un test PCR négatif de moins de 72 heures sera désormais obligatoire, dès le 30 mars 2021, pour toute entrée terrestre sur le territoire espagnol depuis la France.

À noter également qu'en Allemagne, un renforcement des contrôles aux frontières va être mis en place aux vues de la situation sanitaire préoccupante dans le pays.

Covid : l'Allemagne souhaite classer la France en zone à haut risqueCovid : l'Allemagne souhaite classer la France en zone à haut risqueCovid : l'Allemagne souhaite classer la France en zone à haut risqueCovid : l'Allemagne souhaite classer la France en zone à haut risque Covid : l'Allemagne souhaite classer la France en zone à haut risque
Alors qu'une partie du territoire national et de la population française est une nouvelle fois soumise à un durcissement des mesures sanitaires en raison de la propagation importante de la troisième vague de l'épidémie du Covid-19 dans certaines régions, la chancelière Angela Merkel a laissé entendre ce vendredi 26 mars 2021 que son gouvernement s'apprêtait à classer la France en zone à haut risque. De nombreuses restrictions seraient alors remises au goût du jour entre les deux pays, comme l'obligation de présenter un test négatif avant d'entrer en Allemagne, ou encore des contrôles stricts aux frontières.

Des mesures qui ne sont pas prêtes d'être levées. Et à raison : à ce jour, selon Reuters, plus de 39 millions de cas ont été recensés dans toute l'Europe depuis de début de cette pandémie. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche