Covid : des tests négatifs et des certificats de vaccination en vente sur le dark web

Par Cécile D. · Publié le 31 mars 2021 à 13h27 · Mis à jour le 31 mars 2021 à 13h27
Il n'aura pas fallu longtemps pour que certains individus trouvent comment gagner de l'argent grâce à la pandémie : des tests de dépistages négatifs et des certificats de vaccination contre la Covid-19 sont en vente sur le dark web.

Comptez seulement 25 dollars pour un test de dépistage PCR négatif. Une offre avantageuse à première vue, mais qui peut vous coûter beaucoup plus cher sur le long terme. Car ces tests de dépistage à vendre, on les trouve sur le dark web, ces plateformes clandestines non répertoriées par les moteurs de recherche qui regroupent de nombreuses activités illégales.

Dans un rapport paru le 30 mars 2021, la société de cybersécurité Check Point Research dévoile l'existence d'un marché de tests de dépistages négatifs et de certificats de vaccination frauduleux sur le dark web et plusieurs forums de piratage.

On retrouve également un commerce illégal de faux vaccins contre la Covid-19 qui, sans compter leur dangerosité, sont vendus à des prix exorbitants ; entre 500 et 1 000 dollars pour une dose de vaccin.

Vous pouvez ainsi acheter des attestations indiquant un résultat négatif aux tests de dépistage du coronavirus, et des certificats de vaccination créés à la demande. Ces papiers permettent par la suite de voyager et accéder à tous les services qui ont érigé une barrière sanitaire. A condition de ne pas se faire prendre. Car l'usage de faux documents pour passer une frontière est un délit pénal qui peut être sanctionné par de la prison et jusqu'à 30 000 euros d'amende en France pour la simple possession de faux documents.

Mais la justice n'est pas votre seul ennemi dans cette histoire. La transaction sur le dark web offre une porte d'entrée aux criminels vers vos données personnelles, comme votre compte bancaire. Vous risquez donc de vous faire voler beaucoup d'argent, et même votre identité pour un test PCR négatif à 25 dollars.

Compte tenu de la nature de ces plateformes illégales, les autorités ont toujours du mal à cerner et stopper ces réseaux d'escrocs. Les transactions effectuées sur le dark web se font en monnaie virtuelle et sont donc intraçables. Les policiers ne peuvent donc pas suivre ce lien pour remonter jusqu'aux malfaiteurs.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche