Covid : l'OMS dénonce la lenteur « inacceptable » de la vaccination en Europe

Par Caroline J. · Publié le 2 avril 2021 à 11h08 · Mis à jour le 2 avril 2021 à 14h06
Alors que de nombreux pays de l’Union européenne multiplient les restrictions sanitaires pour contrer la troisième vague de l’épidémie de Covid-19, l’OMS a dénoncé hier la lenteur « inacceptable » de la vaccination en Europe.

L’Union européenne pointée du doigt quant à sa campagne de vaccination. Le 1er avril 2021, Hans Kluge, directeur pour l'Europe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a appelé l'Europe à « accélérer le processus en renforçant la production, en réduisant les obstacles à l'administration des vaccins et en utilisant la moindre dose que nous avons en stock ». « Le déploiement de ces vaccins est d'une lenteur inacceptable », a-t-il dénoncé, alors qu’il juge la situation régionale comme étant « la plus inquiétante que nous ayons observée depuis plusieurs mois ».

On rappelle que le Royaume-Uni est le pays européen le plus en avance en termes de vaccination. 52,5% de sa population majeure a ainsi reçu une première dose.

En date du 1er avril 2021, la France avait de son côté vacciné 12,74% de sa population, soit 8.535.750 personnes. Le gouvernement souhaite encore accélérer la campagne de vaccination. Le premier ministre Jean Castex a d'ailleurs annoncé ce jeudi que d'ici mi-avril, 10 millions de français devraient être vaccinés contre le Covid 19. Selon les estimations, 20 millions le seront à la mi-mai et 30 millions mi-juin.  

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche