Covid : doit-on toujours porter un masque si l'on est vacciné ?

Par Julie M., Cécile D. · Publié le 15 mai 2021 à 18h07 · Mis à jour le 15 mai 2021 à 18h09
Les personnes ayant reçu leurs deux doses de vaccin peuvent-elles arrêter de porter un masque ? Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a accepté d'alléger un peu les gestes barrière pour les personnes immunisées - sous certaines conditions.

La campagne de vaccination nous permet-elle enfin de retrouver peu à peu la "vie d'avant" ? Le Haut Conseil de la santé publique a publié un rapport, le 25 avril dernier, qui nous donne un peu d'espoir. 

Le HCSP a décidé d'adapter un peu les recommandations sanitaires pour les personnes qui ont pu recevoir leurs deux doses de vaccin, et qui sont donc immunisées face au virus. L'autorité de santé autorise les personnes vaccinées à ne pas porter de masque - tant qu'elles restent dans le cadre privé familial ou amical et tant qu'elles continuent de respecter les autres gestes barrière, comme la distanciation sociale et le lavage de main fréquent.

Le rapport stipule, plus précisément, que « dans un cadre privé familial ou amical en milieu intérieur fermé, toutes les personnes réunies [peuvent] ne pas porter de masque si elles ont toutes bénéficié d’un schéma vaccinal complet et à condition de respecter les autres mesures barrières : hygiène des mains, distance interindividuelle, aération et limitation à 6 du nombre de personnes. Cette recommandation ne s’applique pas, dès lors que l’un des membres présente un facteur de risque de formes graves (âge, comorbidité). Toutes les personnes réunies continuent de respecter l’ensemble des mesures barrières y compris le port de masque lorsque l’une d’elles n’a pas bénéficié d’un protocole de vaccination complet. »

Le port du masque doit continuer d'être appliqué dans un cadre collectif et dans les milieux extérieurs ouverts.

Malgré cet allégement circonstancié du protocole sanitaire, le Haut Conseil de la santé publique reste ferme quant à l'importance de rester prudent et de respecter les gestes barrière. L'autorité de santé invite toutes les personnes vaccinées ou non à faire très attention, car la situation sanitaire est toujours préoccupante, avec des hôpitaux saturés et un taux d'incidence très élevé. 

Le HCSP nous offre cependant une lueur d'espoir : si la campagne vaccinale s'accélère et que les gestes barrière continuent d'être respectés, on pourrait observer une « reprise progressive d’une vie sociale et économique dans la seconde partie de l’année 2021 », soit à partir de cet été. La France devrait donc bientôt pouvoir s'aligner sur les États-Unis, où le port du masque n'est plus obligatoire pour les personnes totalement vaccinées.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche