Covid : le Pr Delfraissy prévoit « une 4e vague, beaucoup plus nuancée que les trois premières »

Par Caroline J. · Publié le 30 juin 2021 à 14h02
Alors que la France entame la dernière étape de son plan de déconfinement ce 30 juin, le professeur Jean-François Delfraissy estime qu'« on aura une 4e vague » à la rentrée mais « beaucoup plus nuancée que les 3 premières ». « Les vaccins sont efficaces contre le variant delta, si l'on a eu deux injections. D’où le message : il faut se faire vacciner, et il faut avoir eu ses deux injections pour la rentrée » a insisté le président du Conseil scientifique ce mercredi matin sur France Inter.

Alors que la situation sanitaire s’améliore en France, le pays débute ce 30 juin la dernière étape de son plan de déconfinement. Cette nouvelle étape s’annonce importante, à la fois pour les Français, mais aussi pour le gouvernement.

Visuel Paris Tour Eiffel pont nuitVisuel Paris Tour Eiffel pont nuitVisuel Paris Tour Eiffel pont nuitVisuel Paris Tour Eiffel pont nuit Déconfinement : Fin des jauges, réouverture des discothèques, ce qui change dès demain
Au début de l'été 2021, la France entre dans la quatrième et dernière phase de son plan de déconfinement, si la situation face à l'épidémie de coronavirus le permet. Voici ce qui change en France après le 30 juin 2021. [Lire la suite]

Invité sur France Inter ce mercredi 30 juin 2021, le professeur Jean-François Delfraissy se veut toutefois prudent. "On ne doit pas flipper mais on doit être réaliste et conscient", a-t-il averti. "On doit se souvenir de l’été dernier, on a vu une nouvelle vague arriver au mois de septembre. Et de la même façon qu’on a eu un choc avec le variant anglais, on aura un choc avec le variant indien." a-t-il expliqué, avant d'ajouter que "le variant indien est déjà présent en France".  

Aussi, le président du Conseil scientifique s’attend à "une quatrième vague", à la rentrée mais "beaucoup plus nuancée que les trois premières parce qu'on a un niveau de vaccination qui n'est pas du tout le même". « Les vaccins sont efficaces contre le variant delta, si l'on a eu deux injections. D’où le message : il faut se faire vacciner, et il faut avoir eu ses deux injections pour la rentrée ».

Alors, quand peut-on espérer un retour à la normale ? "On en aura fini quand 100% de la population aura été soit vaccinée, soit contaminée", estime le président du Conseil scientifique. "Ce sera probablement en 2022, en tout cas dans les pays européens riches".

Début juin déjà, sur RTL, Jean-François Delfraissy se voulait prudent et souhaitait alerter sur les variants, en particulier sur le « variant Delta qui devrait prendre le dessus en France logiquement sur le variant anglais ». « On devrait assister à une reprise de l’épidémie en France en septembre-octobre, une quatrième vague mais qui sera différente des autres grâce à la vaccination », avait affirmé Jean-François Delfraissy.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche