Covid : vaccination sur son lieu de vacances, les annonces d'Olivier Véran

Par Laurent P., Rizhlaine F., Cécile D. · Photos par My B. · Publié le 3 juin 2021 à 08h12 · Mis à jour le 3 juin 2021 à 08h12
Alors que l'épidémie de Covid-19 ralentit en France, le pays doit relever le défi des vacances d'été. Afin de s'assurer que ces dernières ne ralentissent pas la campagne de vaccination, Olivier Véran a annoncé mercredi 2 juin 2021 un plan spécifique pour l'été. On fait le point !

Les vacances d'été 2021 présentent un nouveau tournant dans la lutte contre l'épidémie de Covid. Alors que la campagne de vaccination s'étend à un public de plus en plus large, désormais le gouvernement s'organise pour les grandes vacances. Ainsi, à compter du 9 juin 2021, un Pass Sanitaire doit permettre, s'il est finalement voté à l'Assemblée, l'accès à certaines activités réunissant un grand nombre de personnes. Mais en parallèle du déconfinement, un autre défi devra être relevé.

L'été étant synonyme de congés, cela risque de compromettre l'avancée de la campagne de vaccination qui s'est ouverte à l'ensemble des adultes depuis le 31 mai. Mais alors, pourra-t-on se faire vacciner pendant nos vacances ? Oui et non... Des doses supplémentaires doivent bien être allouées aux zones les plus touristiques du pays, comme l'expliquait Jean Castex le 11 mai dernier à nos confrères du JT de France 2, en revanche, il n'est toujours pas question de vacciner les vacanciers sur leur zone de congés... C'est en tout cas ce qu'indiquait Olivier Véran mercredi 2 juin à nos confrères de TF1, expliquant que le gouvernement avait préféré autoriser le décalage de la seconde dose de vaccin d'une semaine pour les Français partant en vacances "dans le même centre" de vaccination.

Cette "mesure dérogatoire, à partir de demain ou des tout prochains jours (...) va permettre, quand vous prenez rendez-vous pour votre première injection, comme c'est l'été, à titre dérogatoire, d'avoir deux semaines de battant supplémentaires entre la première et deuxième injection", a ainsi expliqué mercredi 2 juin le ministre de la Santé. Et de poursuivre : "Cette flexibilité, cette souplesse permettra de ne pas freiner la vaccination au mois de juin, a souligné Olivier Véran. On ne pouvait pas demander aux médecins et aux pompiers varois de vacciner toute la population française pendant l'été, ils ont aussi d'autres missions à conduire". Une vaccination sur son lieu de vacances qui doit donc rester une "exception".

Pourtant, Jean Castex était prêt à relever ce défi. Le 18 mai dernier, le Premier ministre avait affirmé devant l'Assemblée nationale travailler avec les ARS et les centres de vaccination, pour organiser la livraison des doses de vaccins en fonction des lieux de villégiatures des Français. « Nous devons anticiper sur les lieux de destination de nos concitoyens la possibilité de renforcer la vaccination, notamment au titre, mais pas seulement, de la deuxième injection », annonçait ainsi Jean Castex.

Le chef du gouvernement précisait néanmoins que les citoyens devaient tenter de planifier leurs vacances en fonction de leur vaccination, afin qu'ils puissent, « autant que faire se peut », recevoir leur deuxième dose au même endroit où ils ont reçu leur première injection.

Interrogé par France Info le 28 mai 2021, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal confirmait un renforcement de "la dotation en vaccins des centres qui se trouvent sur des lieux très fortement touristiques". 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche