Covid : le pass sanitaire obligatoire pour tous les évènements de plus de 50 personnes

Par Laurent P. · Photos par My B. · Publié le 12 juillet 2021 à 20h04 · Mis à jour le 15 juillet 2021 à 10h21
À l'occasion d'une allocution télévisée, dans la lutte contre le Covid, le Président de la République Emmanuel Macron doit annoncer, selon des parlementaires, l'extension du pass sanitaire à de nombreux établissements, obligatoire, dès le 21 juillet 2021. Quels sont les lieux concernés ? On fait le point !

Le pass sanitaire désormais étendu... À l'occasion d'une allocution télévisée du Président de la République, Emmanuel Macron doit annoncer ce lundi 12 juillet, comme l'ont indiqué plusieurs parlementaires à nos confrères de l'AFP, l'extension du pass sanitaire dès le 21 juillet pour tous les événements et établissements recevant du public (EPR) de plus de 50 personnes. 

Un pass sanitaire qui doit ainsi concerner les cinémas, théâtres, salles de spectacle, musées, stades, discothèques, centres commerciaux, zoos, festivals ou encore les parcs d'attractions, bien qu'une liste doit encore être confirmée... Et pour cause : les parcs d'attractions avaient réussi à négocier la suppression de ce pass à leur entrée, en raison de la difficulté à le mettre en place, les enfants de moins de 12 ans ne pouvant être vaccinés (et donc obligés de faire un test PCR multiplié par le nombre d'enfants se rendant dans ces lieux).

En quoi consiste le pass sanitaire ? Il s'agit d'un document - numérique ou papier - à présenter à l'entrée des établissements concernés et montrant que l'on est soit vacciné complètement, soit que l'on a fait un test PCR de moins de 48 heures ou encore que l'on a été contaminé par le Covid et avoir développé des anticorps. Un pass sanitaire qui était jusqu'alors demandé pour les événements de plus de 1000 personnes, ainsi qu'aux boîtes de nuit. Une jauge qui descend donc à 50 personnes.

À noter que dès début août, sont aussi concernés les restaurants, bars, cafés et certains transports en commun comme les trains et avions. Le Président doit également annoncer, toujours selon des sources parlementaires, le déremboursement des tests PCR au mois d'octobre, ainsi que la vaccination obligatoire pour les soignants au 15 septembre.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche