Covid : pas de pass sanitaire dans les établissements scolaires, promet Jean Castex

Par Cécile D. · Publié le 21 juillet 2021 à 13h31 · Mis à jour le 21 juillet 2021 à 13h31
Le pass sanitaire sera-t-il demandé à l'entrée des écoles à la prochaine rentrée scolaire ? Le Haut Conseil de la santé publique a encouragé cette idée dans son dernier avis, diffusé lundi 19 juillet 2021, mais Jean Castex a promis que les élèves n'auraient pas à présenter de pass sanitaire.

Centres commerciaux, restaurants, cinémas, musées, parcs d'attraction... et même les écoles ? Le Haut Conseil de la santé publique souhaite que l'utilisation du pass sanitaire soit étendue aux établissements scolaires dès la prochaine rentrée scolaire. 

Cette option n'est pas prévue par le gouvernement, comme l'avait indiqué Gabriel Attal lundi 19 juillet 2021 sur France Info : il n'est pas prévu - pour le moment - de demander un pass sanitaire aux étudiants pour accéder aux établissements d'enseignement supérieur. La question d'imposer un pass sanitaire pour entrer dans un lycée ou un collège est donc encore plus absconse.

Pourtant, le Haut Conseil de la santé publique ne semble pas de cet avis. Face à cette quatrième vague épidémique qui paraît s'installer en France, l'institution recommande « que le pass sanitaire soit plus largement utilisé pour diminuer les risques de contamination tout en permettant aux personnes vaccinées de retrouver progressivement des activités professionnelles, culturelles et de loisirs. Notamment, son utilisation doit être étudiée lors de la reprise des cours dans les établissements scolaires et universitaires pour limiter la contamination dans ces lieux collectifs. »

Jean Castex a réaffirmé clairement la position du gouvernement lors de son interview télévisée, ce 21 juillet 2021. « Notre stratégie a consisté à veiller à ce que tous les enfants soient scolarisés. On ne va pas dire maintenant 'si vous n'êtes pas vaccinés on va vous priver d'école'. Donc, pas de pass sanitaire dans les écoles », a insisté le Premier ministre.

En revanche, le gouvernement prévoit de pousser la vaccination auprès des adolescents dès la prochaine rentrée scolaire : « Nous allons aller vers eux [les adolescents de 12 à 17 ans] dans les établissements pour vacciner dans les collèges, dans les lycées », a annoncé Jean Castex.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche