Covid : dans les Alpes-Maritimes, durcissement des mesures face au variant Delta

Par Caroline J. · Mis à jour le 25 juillet 2021 à 14h09 · Publié le 25 juillet 2021 à 14h06
Alors que le taux d’incidence augmente de façon inquiétante dans les Alpes-Maritimes, le préfet du département a décidé de resserrer la vis et d’élargir l’obligation du port du masque à certains secteurs. Par ailleurs, la consommation d'alcool et la diffusion de musique amplifiée sur la voie publique sont désormais interdites. On fait le point sur la situation.

Face à la flambée du nombre de cas de Covid-19 et au regard de la « nette dégradation des indicateurs épidémiologiques » dans les Alpes-Maritimes, le préfet du département a décidé de prendre de nouvelles mesures territoriales ce dimanche 25 juillet. Elles resteront en vigueur jusqu’au 16 août 2021 inclus.

Ainsi, le port du masque restera obligatoire « dans les zones à forte concentration de personnes, dans l’ensemble des communes du département ».

Selon le communiqué publié ce dimanche, le port du masque est obligatoire pour toute personne de onze ans et plus dans les espaces publics tels que les marchés couverts et de plein air ; les brocantes, braderies, ventes au déballage, vides greniers et marchés aux puces de plein air ; les secteurs où la circulation routière est limitée à 20 km/h ; les galeries commerciales et espaces assimilés des grandes et moyennes surfaces ; les zones des centres-bourgs et centres-villes commerçants caractérisés par une forte concentration du public ; mais aussi dans plusieurs périmètres bien précis :

  • dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées des crèches, écoles, collèges et lycées et ce 15 minutes avant et après l’ouverture et 15 minutes avant et après la fermeture de ces établissements ;
  • dans un périmètre de 50 mètres autour des accès des établissements d’enseignement artistique et des établissements d’enseignement supérieur aux heures de fréquentation de ces établissements ;
  • dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées des établissements recevant du public au sein desquels, le port du masque est obligatoire en vertu des dispositions réglementaires en vigueur.

En revanche, cette obligation ne concerne pas les espaces naturels, les espaces verts urbains, comme les parcs et jardins, les plages, ainsi que les bords de plan d’eau (étangs, lacs et pièces d’eau des bases de loisirs).

Autres mesures prises par le préfet des Alpes-Maritimes ? L’interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique ainsi que l’interdiction « de l’activité musicale amplifiée dans l’ensemble des communes du département ».

Comme l’explique le préfet, en date du 24 juillet, le taux d’incidence dans le département était de 407 pour 100 000 habitants, avec un taux de positivité à 3,8 %, alors que la part du variant Delta s’élevait à 91%.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche