Covid - variant Delta : le vaccin Pfizer efficace moins longtemps qu'AstraZeneca selon une étude

Par Laurent P. · Mis à jour le 20 août 2021 à 16h06 · Publié le 20 août 2021 à 14h53
Le vaccin Pfizer moins longtemps efficace contre le variant Delta du Covid par rapport au produit d'AstraZeneca... C'est la conclusion à laquelle est parvenue une étude menée par des chercheurs de l'Université d'Oxford, publié jeudi 19 août 2021. Mais de préciser que l'efficacité des deux vaccins restait "très élevée".

Une nouvelle qui fait réfléchir... Les chercheurs de l'Université d'Oxford ont mis en ligne sur leur site une étude jeudi 19 août 2021 mettant en avant les performances des vaccins Pfizer et AstraZeneca face au variant Delta du Covid. Ces derniers ont fait une découverte quant à l'efficacité des deux produits : ainsi donc, selon les résultats de cette étude, le vaccin Pfizer serait plus efficace que celui d'AstraZeneca contre le variant Delta, mais son efficacité déclinerait plus rapidement.

En quoi a consisté cette étude ? Les chercheurs de l'Université d'Oxford ont ainsi analysé des prélèvements effectués entre décembre 2020 et août 2021 sur plus de 700 000 volontaires. Ils ont ainsi observé une efficacité du vaccin Pfizer, pour les infections à haute charge virale, à 90% contre le variant Delta un mois après la seconde dose de vaccin, puis à 85% deux mois après et 78% trois mois après.

Concernant les résultats pour le vaccin AstraZeneca, ceux-ci sont tout autre avec une efficacité de 67% un mois après la deuxième injection, de 65% deux mois après et de 61% trois mois après. Au bout de cinq mois, qu'il s'agisse du vaccin Pfizer/BioNTech ou d'AstraZeneca, le niveau de protection est similaire. Des chiffres qui "représentent vraiment un déclin" concernant le vaccin de Pfizer, comme l'explique le docteur Koen Pouwels, qui a travaillé sur cette étude.

Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut s'en inquiéter... Et pour cause : concernant ces deux vaccins, "l'efficacité globale reste très élevée", poursuit le docteur Pouwels. Des données qui concernent également le niveau de protection globale, mais pas celui contre les formes graves et les hospitalisations, qui restent plus intéressants à étudier quant à déterminer la réelle efficacité des vaccins. Une étude qui doit désormais être validée par des pairs.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche