Covid : 50 millions de masques bientôt distribués aux plus précaires

Par Cécile D.
Le gouvernement se prépare à distribuer 50 millions de masques, aux 7,5 millions de Français les plus précaires. Des masques lavables qui seront également offerts aux agents publics, a indiqué le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt, au micro de Sud Radio ce 16 septembre 2021.

Le gouvernement le répète régulièrement, la pandémie n'est pas terminée, même si une grande partie des restrictions que nous avons connues ont disparu. Néanmoins, le port du masque reste recommandé, et même obligatoire, notamment au travail. Ainsi, pour aider et accompagner les Français les plus précaires dans cette lutte contre l'épidémie, le gouvernement a prévu de distribuer 50 millions de masques réutilisables aux personnes précaires.

Cette annonce a été faite par Olivier Dussopt, ministre des Comptes publics, au micro de Sud Radio ce jeudi 16 septembre 2021. Le ministre a dévoilé que le gouvernement est en train de reconstituer « ce que nous appelons le stock stratégique » de masques contre le Covid-19. Ce stock devrait compter « de plus de 140 millions de masques », qui seront ainsi disponibles en cas de problème. 

« Et nous mettons aussi à disposition des masques pour celles et ceux qui en ont besoin », ajoute Olivier Dussopt, qui révèle que son ministère a acheté près de « 50 millions de masques » ce mois-ci, afin de pouvoir compter sur des stocks bien approvisionnés, mais aussi de pouvoir « faire face à des nécessités de distribution. » 

Ces masques, que le gouvernement offre donc à ceux qui ont des difficultés à s'en acheter, sont lavables 50 fois. Cette distribution devrait avoir lieu en octobre : 7,5 millions de personnes précaires sont concernées. Dix millions de masques sont également alloués aux agents publics. 

L'exécutif s'apprête donc à envoyer « 50 millions de masques pour les ménages français les plus fragiles, c'est-à-dire ceux qui vivent au seuil de pauvretéÇa représente 7,5 millions de Français qui vont recevoir gratuitement des lots de quatre masques », précise le ministre sur Sud Radio.

Il ajoute que « pour l’essentiel, ce sont des produits français, nous y faisons attention dans le respect des marchés publics bien évidemment. » Mieux encore, une partie de ces masques « sera aussi produite par des entreprises d’insertion dans le cadre de l’Économie Sociale et Solidaire et dans le cadre aussi d’achats solidaires de la part de l’État. »

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche