Covid : la présence d'enfants dans un foyer augmenterait d'au moins 30% la contamination des adultes

Par Graziella L. · Publié le 27 novembre 2021 à 11h55
D'après une étude de l'Institut Pasteur, les personnes vivant avec des enfants auraient des risques de contamination au Covid-19 30% supérieurs à un foyer sans enfants, qui augmente plus les enfants sont jeunes.

Ce vendredi, une étude de l’Institut Pasteur, a démontré que vivre dans un foyer avec des enfants augmente très significativement le risque d’être malade du Covid-19. Cela représente un risque d'infection chez les plus de 40 ans de près de 30%, lorsque les jeunes sont des collégiens. Plus les enfants sont petits, plus la contamination est importante, avec 90% d'augmentation si les enfants sont en primaire.

L'épidémie semble progresser actuellement plus rapidement chez les enfants que les adultes, avec un taux d’incidence chez les 6-10 ans de 346 cas pour 100.000 habitants, tandis que pour la population générale, ce taux est à 193 cas. Cela a amené à fermer des plus en plus de classes ces dernières semaines. Le ministère de l'Education nationale recensait cette semaine 8890 classes fermées à cause des contaminations. Face à cette hausse, Jean-Michel Blanquer a annoncé que dans les écoles primaires, tous les élèves devront se tester dès le premier cas de Covid, et seuls les enfants positifs seront isolés. Pour les 6e, deux autotests devront être réalisés par semaine. 

Avec ces nouveaux éléments sur le rôle des enfants dans la transmission du Covid-19, le débat sur la vaccination des moins de 12 ans repart de plus belle. Jeudi, l'Agence européenne du médicament a donné son feu vert pour le vaccin Pfizer chez les 5-11 ans. Olivier Véran a également annoncé que le Conseil National d'Ethique allait être saisi mais que la vaccination ne serait dans tous les cas pas autorisée avant début 2022.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche