Covid : une femme avec un faux pass sanitaire décède dans un hôpital francilien

Par Graziella L. · Publié le 11 décembre 2021 à 11h54
Une femme de 57 ans avec un faux certificat de vaccination est décédée du Covid-19 dans un hôpital des Hauts-de-Seine, alors qu'elle assurait être vaccinée aux médecins.

Alors que le nombre de contaminations est en hausse en France, une femme de 57 ans sans antécédents médicaux est décédée du Covid-19 à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches, dans les Hauts-de-Seine. En possession d'un faux pass sanitaire, elle a assuré aux médecins qu'elle était vaccinée. Hors, une personne avec un schéma vaccinal complet et un patient non-vacciné ne sont pas soignés de la même manière. 

Djillali Annane, chef du service réanimation, a indiqué sur RTL qu'elle était atteinte d'une forme grave de la maladie, "qui a progressé rapidement vers une atteinte respiratoire sévère" et qui aurait pu être prise en charge à temps s'ils avaient su qu'elle n'était pas vaccinée. Le médecin regrette qu'ils n'aient ainsi pas pu "précocement lui administrer des anticorps neutralisants, dont on sait qu’ils sont efficaces pour réduire le risque de progression de la maladie".

Il invite les personnes non-vaccinées à ne pas le dissimuler aux médecins, pour qu'ils puissent soigner la maladie correctement et de manière efficace. C'est le mari de la patiente qui a fini par dire la vérité, expliquant qu'il avait "eu du mal à convaincre son épouse" de se faire vacciner. Le Dr Annane souligne qu'un faux pass sanitaire peut mal aiguiller le médecin qui prend en charge et mener à ce type d'événements tragiques. Il évoque "un autre patient sans aucun anticorps, qui a une forme sévère et continue de dire avoir été vacciné", et demande "d'assumer jusqu'au bout" pour mieux prendre en charge les malades. 

 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche