Covid : Environ 200 000 faux passes sanitaires recensés par le Ministère de l'Intérieur

Par Manon C. · Publié le 5 janvier 2022 à 01h05
Le Ministère de l'Intérieur a annoncé, ce mardi 4 janvier 2022, que "192 483 faux passes sanitaires" ont été recensés au 30 décembre, et 435 enquêtes ont été ouvertes.

Alors qu'Emmanuel Macron s'est exprimé, ce mardi 4 janvier 2022, dans les tribunes du Parisien, déclarant vouloir "emmerder" les non-vaccinés "jusqu'au bout", le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin a communiqué, ce même jour, les chiffres de son ministère concernant les faux passes sanitaires. 

Depuis la mise en place du pass sanitaire, les faux passes sont, en effet, dans le collimateur du ministère de l'Intérieur et du gouvernement, alors même qu'une patiente présentant un faux pass sanitaire est décédée, au mois de décembre, dans un hôpital d'Ile-de-France. 

D'après le ministre de l'Intérieur, les forces de l'ordre ont recensé "192 483 faux passes sanitaires au 30 décembre". Le 20 décembre dernier, le dernier bilan faisait état d'environ 180 000 faux passes sanitaires. Gérald Darmanin a, par ailleurs, précisé lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, que 435 enquêtes avaient été ouvertes par la justice - son dernier bilan en décembre en recensait 400. 

Dernier chiffre fourni par le ministre de l'Intérieur, le nombre de verbalisations pour prêt de pass sanitaire qui était de 1919 au 30 décembre dernier. 

Pass sanitaire : les deux préconisations du Conseil scientifique pour en sortirPass sanitaire : les deux préconisations du Conseil scientifique pour en sortirPass sanitaire : les deux préconisations du Conseil scientifique pour en sortirPass sanitaire : les deux préconisations du Conseil scientifique pour en sortir Covid: Véran réfléchit à un ”système de repentis” pour les détenteurs de faux passes sanitaires
Olivier Véran a fait part de sa volonté d'abandonner les poursuites à l'encontre des détenteurs de faux passes sanitaires s'ils souhaitent, a posteriori, se faire vacciner. En revanche, le ministre de la Santé a annoncé une ”tolérance zéro” pour les faussaires. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche