Les villes des Hauts-de-Seine font partie des meilleures où élever un bébé en France

Par Graziella L.
Si Paris n'est pas la meilleure ville où élever un bébé pour des jeunes parents en France, quatre villes des Hauts-de-Seine se démarquent dans un classement réalisé par Le Figaro.

Quelle ville est la plus accueillante pour de jeunes parents en France ? C'est Lyon qui remporte la palme, selon un classement réalisé par Le Figaro. Mais plusieurs villes des Hauts-de-Seine tirent leur épingle du jeu ! Disponibilité des places en crèche, pédiatres, tarif des baby-sitters, parcspharmacies, le quotidien français a comparé les données de près de 100 villes françaises.

Selon la ville où on habite, élever un bébé de 0 à 3 ans n'est pas forcément aisé. Certaines ne sont pas adaptées, et il vaut mieux le savoir avant l'arrivée de l'enfant pour tout préparer. 740 000 bébés sont nés en France en 2020, un taux de natalité en baisse, notamment à cause de la crise sanitaire et du pouvoir d'achat en baisse. Les maternités disparaissent les unes après les autres dans de nombreuses petites villes de France, ce qui rend également plus difficile l'arrivée d'un enfant.

Six grands facteurs ont été pris en compte pour réaliser ce classement : les places en crèche disponibles, la présence de pédiatres, de magasins de puériculture, de pharmacies, le prix d’une heure de baby-sitting et la diversité des espaces verts. Lyon n'a pas la meilleure capacité d'accueil en crèche mais remporte la catégorie des espaces verts ainsi que des soins pédiatriques. Grenoble est en deuxième position, puis on retrouve quatre villes des Hauts-de-Seine : Boulogne-Billancourt, Courbevoie, Issy-les-Moulineaux et Levallois-Perret.

Et alors, où se situe Paris ? Pas si mal finalement, avec sa 8e place dans le classement. Si le tarif moyen d’une heure de baby-sitting est élevé, la densité de pédiatres pour 10 kmet les nombreux parcs à disposition sont de bons points. La ville de Marseille quant à elle, se retrouve à la 48e place du classement, à cause des difficultés liées à l’accueil en crèche et du peu de magasins de puériculture.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche