Ile-de-France : Un tiers des Franciliens ont annulé ou reporté des soins avec la crise sanitaire

Par Manon C. · Publié le 21 septembre 2021 à 13h58
Une étude publiée ce jour révèle que 36% des Franciliens ont renoncé, annulé ou reporté des soins médicaux en raison de la pandémie.

La crise sanitaire a eu un réel impact sur la santé des Franciliens. En effet, une étude de l'Institut Paris Région publiée ce mardi 21 septembre et réalisée entre le 8 et le 28 juillet 2021 par Médiamétrie auprès de 4 200 personnes, plus d'un tiers des 12 millions d'habitants d'Ile-de-France ont annulé ou reporté des soins depuis le début de la crise sanitaire du Covid. 

Dans le détail, l'étude révèle que 36% des Franciliens disent avoir renoncé, annulé ou reporté des soins médicaux, principalement des soins dentaires (47% des interrogés), gynécologiques (27%), généralistes (26%) et ophtalmologistes (25%).

Derrière ces reports, deux raisons évoquées : les délais pour obtenir des rendez-vous qui ont été fortement rallongés pendant la pandémie, en particulier chez les médecins généralistes, mais également la peur d'attraper le Covid en se rendant dans un cabinet médical. 

Autre donnée dévoilée par l'étude, la satisfaction des Franciliens face à la téléconsultation médicale : 32% des habitants d'Ile-de-France y ont eu recours au cours de l'année passée et 91% en ont été satisfaits. 

L'étude met également en lumière la volonté de certains Franciliens de quitter la région depuis l'épidémie : ainsi, 17% des actifs déclarent vouloir quitter l'Ile-de-France, 24% des ouvriers et 10% des retraités. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche