"Deltacron": un premier cas détecté au Royaume-Uni, ce que l'on sait sur ce variant hybride du Covid

Par Caroline J., Graziella L. · Publié le 22 février 2022 à 10h50
Alors que de nombreux pays lèvent leurs restrictions sanitaires, un premier cas du variant hybride "Deltacron" a été identifié au Royaume-Uni. Alors, que sait-on exactement de cette fusion entre les variants Delta et Omicron ? Faut-il s’en inquiéter ? Éléments de réponse.

Une première au Royaume-Uni. Vendredi 11 février 2022, le pays a fait état d’un premier cas de contamination hybride "Deltacron" chez un patient britannique. Mais que se cache-t-il derrière ce mot « Deltacron » ? Concrètement, il s’agit d’une "recombinaison" des variants Delta et Omicron, déjà connus à travers le monde. D’après le Mirror, les autorités sanitaires britanniques estiment que la personne infectée par cette mutation aurait ainsi été contaminée à la fois par le variant Delta et par le variant Omicron. Depuis, les autorités sanitaires du pays ont classé « Deltacron » dans la liste des mutations "sous surveillance" et "sous enquête", alors que les variants Delta et Omicron sont toujours qualifiés de "préoccupants" par l’OMS.

Pour l’heure, on ne sait pas encore si cette mutation s’avère plus contagieuse ou dangereuse que les précédentes, mais l'Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni va étudier cette « recombinaison » et tenter d’en savoir plus.

Selon Paul Hunter, expert britannique en maladies infectieuses à l’université d’Est-Anglie qui s’est confié au DailyMail, "Deltacron" "ne devrait pas représenter une menace trop importante" et, ce, grâce notamment au taux élevé de vaccination et à l’immunité acquise contre Delta et Omicron.

Début janvier, cette fusion entre Delta et Omicron avait déjà été identifiée à Chypre. "Il existe actuellement des co-infections Omicron et Delta et nous avons trouvé cette souche qui est une combinaison des deux", déclarait Leondios Kostrikis, professeur de sciences biologiques de l’Université de Chypre. Lui et son équipe avaient identifié le variant Delta dans 25 échantillons de cas d'Omicron, dont 11 provenaient de personnes hospitalisées à cause du Covid-19.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche