Guerres Secrètes, l'exposition au Musée de l'Armée

Le Musée de l'Armée consacre une exposition aux Guerres Secrètes, du 12 octobre 2016 au 29 janvier 2017. Objectifs, moyens, méthodes et hommes de l'ombre, le Musée de l'Armée lève le voile sur plus d'une siècle d'espionnage dans le monde, et démêle le vrai du faux sur le sabotage, les enlèvements et les éliminations que l'on retrouve dans les films d'espionnage !

Guerres Secrètes, l'exposition au Musée de l'Armée visible du 12 octobre 2016 au 29 janvier 2016, nous entraine dans le monde secret de l'espionnage ; à l'heure du cyber-espionnage, retour sur la genèse des guerres secrètes, entre espionnage et opérations de propagandes.

Aussi l'exposition Guerres Secrètes couvre la période du Second Empire à la chute de l’Union soviétique en 1991, avec un grand focus sur la Seconde Guerre mondiale et la guerre froide. Si l'exposition n'a pas la prétention de lever le voile sur les grandes affaires d'espionnage, le Musée de l'Armée évoque les responsables et les lieux emblématiques du renseignement tels que les bureaux de la CIA à Washington puis à Langley en Virginie ; du SOE à Baker Street, rue des détectives privés à Londres.

Confrontant la réalité et la fiction, l'exposition laisse le public découvrir les grandes heures de l’espionnage et du contre-espionnage, les actions clandestines, les opérations de propagande, les actions de sabotage et les enlèvements, des actions par nature illégales qui s'inscrivent dans un cadre de contrôle spécifique et qui peuvent jouer un grand rôle dans le maintien (ou la rupture) d'ententes diplomatiques.

Pour cette exposition, le Musée de l'Armée a bénéficié de grands prêts d’institutions nationales, avec plus de 400 objets dont des appareils d’écoute par amplification, des rouge à lèvres "baiser de la mort" avec pistolet intégré et des rasoirs aux manches évidés permettant de cacher des messages, provenant entre autres des archives de la DGSE (ie. Direction générale de la sécurité extérieure), du service historique de la Défense (Vincennes), mais également de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et des Archives nationales (Pierrefitte-sur-Seine).

Informations pratiques :
Guerres secrètes au musée de l'Armée
Du 12 octobre 2016 au 29 janvier 2017
Lieu : Musée de l'Armée
Horaires : 10h-18h jusqu'au 31octobre, puis 10h-17h
Tarifs : 8,5€, 12€ avec la visite des collections permanentes, gratuit -18 ans

Elodie D.
Dernière modification le 29 septembre 2016

Informations pratiques

Horaires
Du 12 octobre 2016 au 29 janvier 2017

×

    Lieu

    129 rue de Grenelle
    75007 Paris 7

    Tarifs
    -18 ans : Gratuit
    tarif plein : 8,5 €

    Plus d'information
    Horaires : 10h-18h jusqu'au 31octobre, puis 10h-17h

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !

    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche