Franz Marc / August Macke. L'aventure du Cavalier bleu au musée de l'Orangerie - Photo

Franz Marc / August Macke. L'aventure du Cavalier bleu présentée au musée de l'Orangerie du 6 mars au 17 juin 2019, revient sur un mouvement artistique peu connu aujourd'hui, lancé en 1910 par Kandinsky, Franz Marc et August Macke. Centré sur la spiritualité de l'art, Der blaue Reiter fut un beau mouvement, à redécouvrir !

Avec cette exposition Franz Marc / August Macke. L'aventure du Cavalier bleu, le Musée de l'Orangerie présente deux figures majeures de l’expressionnisme allemand et du mouvement Der Blaue Reiter [Le Cavalier bleu], à travers une belle exposition de 90 œuvres des deux artistes.

Les deux artistes se rapprochent en 1910 grâce à leur intérêt commun pour l’art français et plus particulièrement pour Cézanne, Gauguin et le fauvisme. A cette époque, Franz Marc aimait peindre en plein-air et August Macke est encore sous l'influence de l'impressionnisme français.

L'année suivante, ils rencontrent Vassily Kandinsky, qui prône alors "un éclectisme qui embrasse les productions les plus archaïques et les plus modernes". Ils le suivent dans la création d'un mouvement imaginant un art qui ne connaîtrait « ni peuple, ni frontière, mais la seule humanité » (Kandinsky).

Les artistes du Blaue Reiter considéraient le travail sur l'espace et sur la couleur comme « une expression extérieure du processus intérieur ». Selon Kandinsky, ils voulaient imaginer un art qui ne connaîtrait « ni peuple, ni frontière, mais la seule humanité » : ils se réunissent alors en expositions à Munich, réunissant 315 œuvres graphiques d'artistes allemands, russes et français !

Almanach du Blaue Reiter, Kandinsky-Marc, 1912 - L'aventure du Cavalier Bleu au Musée de l'OrangerieAlmanach du Blaue Reiter, Kandinsky-Marc, 1912 - L'aventure du Cavalier Bleu au Musée de l'OrangerieAlmanach du Blaue Reiter, Kandinsky-Marc, 1912 - L'aventure du Cavalier Bleu au Musée de l'OrangerieAlmanach du Blaue Reiter, Kandinsky-Marc, 1912 - L'aventure du Cavalier Bleu au Musée de l'Orangerie

Si Franz Marc coédite l’Almanach, August Macke en réunit les visuels ethnographiques et rédige une étude sur les masques africains. Le nom de la revue est expliquée par Kandinsky en 1930 «nous aimions tous les deux le bleu, Marc aimait les chevaux, moi les cavaliers ».  

Très actif au début du mouvement, Franz Marc, se tourne vers l’abstraction en 1913. August Macke va, quant à lui, se distancier de la spiritualité du mouvement et aller vers un art cubiste, riche en modulations chromatiques, après un voyage en Tunisie avec Paul Klee.

Cheval et âne, Franz Marc, 1912 - L'aventure du Cavalier Bleu au Musée de l'OrangerieCheval et âne, Franz Marc, 1912 - L'aventure du Cavalier Bleu au Musée de l'OrangerieCheval et âne, Franz Marc, 1912 - L'aventure du Cavalier Bleu au Musée de l'OrangerieCheval et âne, Franz Marc, 1912 - L'aventure du Cavalier Bleu au Musée de l'Orangerie

Malheureusement, Franz Marc (1880-1916) et August Macke (1887-1914) mourront tous deux pendant la Première Guerre Mondiale assez jeunes : Franz Marc avait 36 ans, et August Macke, 27 ans. Leur œuvre restera comme inachevée, mais gravée comme un bel exemple de l’expressionnisme allemand.

Pour ancrer le propos de l'exposition, les œuvres de Franz Marc et August Macke sont mises en dialogue avec quelques tableaux de Vassily Kandinsky, Paul Cézanne, Paul Klee et du Douanier Rousseau, des artistes qui les ont marqué dans leur carrière.

Elodie D.
Dernière modification le 27 février 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 6 mars 2019 au 17 juin 2019

×

    Lieu

    Jardin Tuileries
    75001 Paris 1

    Accès
    M° Concorde

    Tarifs
    tarif réduit : 6,5 €
    tarif plein : 9 €

    Site officiel
    www.musee-orangerie.fr

    Plus d'information
    horaires : 9h-18h, sauf le mardi

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche