Coronavirus : les animations du Musée du Quai Branly depuis chez vous

Par Laurent P. · Publié le 20 avril 2020 à 17h40 · Mis à jour le 20 avril 2020 à 17h45
Pour continuer de se cultiver pendant le confinement dû à l'épidémie de coronavirus, le Musée du Quai Branly - Jacques Chirac vous invite à découvrir diverses émissions sur sa chaîne YouTube, autour des collections permanentes et temporaires du musée. L'occasion de réveiller l'anthropologue qui sommeille en vous !

Envie de voyager au coeur des arts primitifs, malgré le coronavirus ? C'est ce que vous propose le Musée du Quai Branly - Jacques Chirac avec différentes émissions sur sa page YouTube, autour des collections du musée. Des vidéos qui vous invitent à découvrir les diverses expositions passées, à savoir Frapper le Fer ou encore Helena Rubinstein, entre autre, mais également une toute nouvelle émission, sortie de terre pendant ce confinement subi.

Intitulée La Minute Anthropologique, celle-ci vous plonge au coeur des questionnements de l'humain, en lien avec diverses pièces des collections permanentes, exposées au sein du musée et les populations dont ces pièces sont issues. Une bonne façon de découvrir la vie des tribus et autres groupes indigènes à travers l'histoire, et une approche anthropologique unique qui pourrait bien faire naître des passions chez certains.

Pour le moment, seul trois épisodes sont disponibles : une émission autour des Egungun, ancêtres divinisés dans les communautés yoruba et présentes notamment au Nigeria, au Bénin et au Togo, présentée par Philippe Charlier, directeur du département de la Recherche et l’Enseignement du musée ; une seconde émission sur les poupées kachinas, esprits de la mythologie Hopis habitant au coeur des grandes plaines américaines, toujours présentée par Philippe Charlier ; et un dernier épisode autour du Waï, cette manière traditionnelle de saluer en Thaïlande, présentée par Julien Rousseau, responsable des collections Asie du musée.

L'occasion de réveiller l'anthropologue qui sommeille en vous et le moyen également de rêver un peu à travers les arts premiers, avant de pouvoir retourner au musée.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche