This page is not available in your language, please, choose yours

Marc lévy en séance de dédicace à sony style

Publié le 15 décembre 2009 Par Raphaëlle D.
marc lévy chez sony style

Hier soir, lundi 14 décembre 2009, à l'occasion de la sortie de son nouveau livre "La première nuit" en numérique, Marc Lévy était chez Sony Style, avenue George V, pour un moment questions/réponses, suivi d'une séance de dédicaces. SortirÀParis y était.

Devant tout un public attentif et un journaliste interviewer, Marc Lévy s'enflamme pour le numérique. Avec humour, il s'autoproclame geek" À quand la fin de vos questions, que je puisse aller découvrir vos nouveaux écrans?!"
Il est donc très engagé dans la diffusion du livre en numérique.
1) Pourquoi?
Trois raisons à cela.
1/ Pour les malvoyants. En effet Marc Lévy reçoit quotidiennement, dans son courrier des lecteurs, des messages de personnes malvoyantes. Or grâce au numérique, il est possible d' augmenter la taille des caractères. Et voilà que les remerciements affluent au courrier des lecteurs!
2/ Pour sensibiliser la jeunesse à la lecture. Selon Marc Lévy, le livre numérique n'est pas l'ennemi de la lecture, au contraire il est son allié. "Il ne faut pas isoler la lecture dans une citadelle imperméable"

martèle l'écrivain.
3/ Pour des raisons écologiques évidentes (économie de papier pour ceux qui n'auraient pas saisi).
2) "N'avez vous peur que cela développe le piratage informatique?"
"Bien au contraire" répond Lévy. Plus les éditeurs français s'y prendront tôt pour adapter l'offre à la demande, moins il y aura de risques de piratage.
L'industrie de la musique s'est plantée car elle n'a pas su s'adapter à temps.
Celle du livre doit s'y mettre maintenant et installer une véritable bibliothèque numérique, accessible à tous.
Cependant la France ne doit pas faire comme aux USA où Amazon, en cassant le prix du livre, a signé la mort de l'édition.
Mais ici les risques sont moindres, étant donné que ce sont nos éditeurs qui fixent les prix.
Des prix qui seront bien sur moins élevés que ceux d'un livre classique car le lecteur sera dispensé des coûts de d'édition.
3) Et pour finir, la grande question-débat du moment : "Le livre numérique remplacera-t-il un jour le livre papier?"
"La question ne se pose même pas" tranche un Marc Lévy sur de lui. En effet, selon l'auteur, le livre papier et le livre numérique seront complémentaires et non rivaux.
On ne les sollicitera pas pour les mêmes occasions. Certaines personnes préféreront toujours, quoiqu'il arrive, un support réel entre leur mains, un objet solide dans leur bibliothèque.
"Le numérique est au livre ce que la télé fut au cinéma. Contrairement à ce que craignait toute une génération à l'époque, la télé n'a pas tué le cinéma. Elle l'a popularisé".
Ainsi donc, selon l'écrivain : pas de soucis, l'évolution est bien faite et la technologie n'a que des bonnes choses à nous offrir si nous savons l'utiliser à bon escient et saisir les opportunités qui se présentent à nous, sans perdre de temps.
Pour clôturer l'entretien en beauté, Philippe Citroen, le directeur général de Sony France, lui offre son dernier joujou en magasin: un reader numérique gravé à son nom!
C'est l'explosion de joie et on passe à la séance de dédicaces agrémentée du cocktail de circonstance.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement