L'art des vanités au musée maillol

L'art des vanités n'est pas mort. Il n'a d'ailleurs jamais cessé d'exister et d'évoluer. Ces créations morbides ont vu le jour dès l'Antiquité puis se sont développées au fil du temps et des modes. Reprises par des peintres du XVIIe, du XXe siècle, les crânes et ossements ont aujourd'hui envahi notre quotidien. Présents dans la mode ou dans la musique, les vanités sont partout. Pour toutes ces raisons, le Musée Maillol a souhaité revenir sur ce phénomène, de Caravage à l'artiste Damien Hirst, venez découvrir l'art des Vanités, jusqu'au 28 juin prochain!
Avis aux âmes sensibles, s'abstenir! Le Musée Maillol regorge de crânes, de squelettes et de têtes de mort en tout genre! L'exposition, "C'est la vie! Vanités de Caravage à Damien Hirst", vous propose de découvrir près de 160 œuvres. Des peintures, aux sculptures, en passant par les photos ou encore les bijoux. La diversité fait la richesse de cette exposition qui en surprendra plus d'un!

Les œuvres contemporaines font parties des vanités les plus intrigantes et les plus impressionnantes, avec, aux manettes, le fascinant Britannique Damien Hirst. Ceux qui ne le connaissent pas encore pourront ainsi découvrir une image d'une tête de mort qui rit, sur fond scintillant de poussière de diamant (For the Love of God, Laugh) ou encore un crâne, réalisé à partir de résine et de mouches (Fear of Death)! Dans la même lignée, découvrez les œuvres de Jan Fabre (L'Oisillon de Dieu), de Serena Carone (Crâne Gauloise) puis de Dimitri Tsykalov (Skull III) représentant des crânes, réalisés à partir d'ailes de coléoptères, pour le premier, de paquets de cigarettes pour le second puis sculptés dans des fruits et légumes pour le dernier.

L'artiste française Annette Messager est aussi présente avec une œuvre en forme de tête de mort, élaborée à partir de mitaines et de crayons de couleurs. Venez également admirer un crâne en forme de Mickey! Une idée tout droit sortie du cerveau de Nicolas Rubinstein.

L'exposition accueille également des œuvres d'artistes underground comme ces deux peintures très colorées du célèbre Andy Warhol ou bien une toile, signée Basquiat. On y voit un crâne, sur fond rouge, avec quelques inscriptions très enfantines.

En 1933, c'est l'Allemand Erwin Blumenfeld qui fait un montage troublant en superposant une tête de mort et une photo d'Hitler. Enfin, les peintres modernes exposent eux aussi leurs visions de la mort grâce aux œuvres de Picasso, Cézanne ou encore Braque.

Parce que les vanités ne datent pas d'hier, le Musée a récupéré les premières œuvres du XVIIe siècle ou encore de Caravage mais aussi de l'époque de Pompéi.

L'exposition révèle également quelques photographies d'artistes comme Robert Mapplethorpe, atteint par le sida, se représentant avec une canne à pommeau en forme de tête de mort.

Enfin, l’exposition complète ce parcours en montrant des bijoux et objets issus de plusieurs collections telles que celles d'Yves Gastou ou de l'extraordinaire collection Codognato de Venise.

La contre-culture, devenue culture, c'est ce que vous propose l'exposition "C'est la vie! Vanités de Caravage à Damien Hirst" au Musée Maillol, jusqu'au 28 juin 2010.

Voir l'expo en images!

Visuel : Andy Warhol / Skull - 1976©Jean Alex Brunelle / The Andy Warhol Foundation for the Visuals Arts, Inc. / Adagp, Paris 2010


Caroline J.
Dernière modification le 19 février 2010

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche