Laurence des Cars devient la première femme directrice du Musée du Louvre

Par Cécile D. · Publié le 26 mai 2021 à 12h06 · Mis à jour le 26 mai 2021 à 12h06
Il est le plus grand musée au monde, et le plus visité : le Louvre est dirigé, pour la première fois de son histoire, par une femme. Laurence des Cars a été nommée à la tête de ce prestigieux musée par l'Elysée. Elle succède à Jean-Luc Martinez.

Elle est historienne de l’art du XIXe siècle et du début du XXe siècle, elle dirige le musée d'Orsay depuis 2017 et elle s'apprête à devenir la première femme directrice du Musée du Louvre : Laurence des Cars suit un parcours professionnel impressionnant.

À 54 ans, cette spécialiste de l'art a été choisie par Emmanuel Macron pour prendre la tête de l'un des musées les plus connus au monde. Laurence des Cars succède à Jean-Luc Martinez le 1er septembre prochain. « Le Louvre a une vocation universelle, c’est ce potentiel qui m’intéresse. Dans ce potentiel, le Louvre peut être pleinement contemporain, il peut s’ouvrir au monde d’aujourd’hui tout en nous parlant du passé. (...) Le Louvre a beaucoup de choses à dire à la jeunesse », s'est enthousiasmée Laurence des Cars ce mercredi 26 mai sur France Inter, suite à l'annonce de sa nomination.

Lorsqu'elle prendra ses fonctions, l'historienne espère également faire venir des créateurs contemporains et populaires dans les allées du Louvre. « Je souhaiterais travailler avec des créateurs d'aujourd'hui, il y a une part 'pop' du Louvre. On peut jouer sur la popularité, mais pour ça il faut travailler avec de grands artistes », explique-t-elle.

Laurence des Cars est donc une historienne spécialisée dans l'art du XIXe et du début du XXe siècle. Elle a fait ses études d'histoire de l'art à l'université Paris IV-Sorbonne et à l'École du Louvre, puis elle a intégré l'École nationale du patrimoine. De 1994 à 2007, elle occupe le poste de conservateur au musée d'Orsay.

Elle rejoint ensuite l'agence France-Muséums où elle est nommée directrice scientifique, avant d'être promue dans le corps des conservateurs généraux du patrimoine en 2011. En 2014, elle devient directrice du musée de l'Orangerie, puis elle prend la tête du musée d'Orsay en 2017.

Sa gestion du musée a attiré l'attention des responsables culturels du gouvernement, et a motivé sa nomination au poste de directrice du Louvre. En effet, sous sa direction, le musée d'Orsay a attiré de très nombreux visiteurs (jusqu'à 3 700 000 en 2019) et a réussi à atteindre un niveau d'autofinancement de 64%.

Elle a également mené le chantier "Orsay Grand ouvert", qui a permis d'agrandir les espaces d'exposition et la programmation du musée. Laurence des Cars a mis en avant un programme culturel axé sur la diversité, les questions de société et l'importance d'attirer les nouvelles générations.

Dans un communiqué, l'Élysée précise qu'elle « a été choisie car conservatrice reconnue, de stature internationale, ayant très bien réussi à Orsay, ayant une connaissance du Louvre car à la manœuvre sur le Louvre Abou Dhabi de 2007 à 2014 ».

La nouvelle directrice du Louvre, qui prendra ses fonctions en septembre 2021, a exprimé son désir d'attirer et de séduire les jeunes.

Son prédécesseur, l'historien et archéologue spécialiste des antiquités grecques Jean-Luc Martinez, avait lui œuvré pour supprimer l'élitisme culturel, qui empêchait certains publics de se rendre au musée.

Candidat à sa propre succession pour un troisième mandat, Jean-Luc Martinez devra changer de poste le 1er septembre prochain : Emmanuel Macron l'a nommé premier ambassadeur pour la coopération internationale dans le domaine du patrimoine.

Le saviez-vous ? C'est le président de la République qui choisit et nomme les présidents des grands musées publics comme le Louvre, le musée d'Orsay, le Centre Pompidou...

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche