This page is not available in your language, please, choose yours

Images sans fin réinvente brancusi

Publié le 23 juin 2011 Par Sarah E.
Centre Pompidou, Constantin Brancusi, Images sans fin, exposition

Infos pratiques


Place Beaubourg
75004 Paris 4

Le centre Pompidou accueille Constantin Brancusi, pour une exposition exceptionnelle de l'artiste. Vous redécouvrirez l’œuvre de Brancusi sous un jour nouveau. Du 29 Juin au 12 Septembre 2011, " Images sans fin " investit le Centre Pompidou.

Constantin Brancusi jongle avec habilité entre sa production sculptée, la photographie et le film. Un jour, Man Ray, lui propose de réaliser des photographies de ses sculptures et ensuite, de les filmer, c'est ce que l'artiste entreprend et vous présente avec " Images sans fin ".
À travers un ensemble impressionnant et inédit d’une centaine de photographies et de films inédits, l’exposition dévoile, pour la première fois, ses réalisations photographiques et cinématographiques en explorant les différents aspects de cette relation.
Constantin Brancusi a entièrement conscience du boulversement que des " procédés de reproduction analogiques " (film et photographie), allaient se ressentir sur la perception de l’oeuvre d’art. L’artiste se lance à la quête de la vérité même des oeuvres reproduites - leur dynamisme, leur énergie et les vibrations qui s’en émanent. L'artiste s'amuse avec la lumière et les matériaux, sur le mouvement et sur le cadrage, et multiplie les essais sur les multiples états possibles d’un même cliché et d’une même oeuvre et se balade entre l’image animée et l’image arrêtée. Constantin Brancusi participent à la construction d’une vision singulière sur ses productions sculptées.
Encore peu étudié, le reste de sa production filmique et photographique - films de voyage, photographies d’amis dans l’atelier, de modèles dansant parmi ses sculptures, essais expérimentaux divers… reste sa préoccupation majeure. L'artiste a, par cette création originale donné une autre vision de son œuvre, et l'a
presque métamorphosé en les révélant sous un nouveau jour.
Photo :
Constantin Brancusi
Vue d’atelier, vers 1935 : L’Oiseau dans l’espace, marbre blanc (1931-1936),
Colonnes sans fin I à IV (1925, 1926, avant 1928? et 1930-1931),
Le Poisson (1930), Le Coq (1935), Leda (1926)
Épreuve gélatino-argentique - 39,6 x 29,6 cm
Collection Centre Pompidou, Musée national d’art moderne (diffusion RMN)
© Adagp, Paris 2011



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement