Kanak, l'art est une parole, l'exposition au Musée du Quai Branly

le Musée du Quai Branly invite la culture Kanak lors d'une exposition visible du 15 Octobre 2013 au 22 Janvier 2014 : cette dernière, considérée comme la plus grande exposition française sur la culture kanak de ces dernières années, présente avec précision les coutumes et l'art de vivre des autochtones de Nouvelle-Calédonie.

Kanak, l'art est une parole, nous entraîne en Nouvelle-Calédonie : avec cette exposition, le Musée du Quai Branly souhaite valoriser le peuple kanak - peuple historique de la Nouvelle-Calédonie - et poser un nouveau regard sur un patrimoine méconnu.

Ainsi, à travers 300 objets d'exception, et dans une scénographie circulaire qui permet d'avoir une vision globale et singulière de l'exposition, le Musée du Quai Branly entend bien présenter une culture oubliée, peu valorisée mais tout autant présente au quotidien, la culture kanak originaire de Nouvelle-Calédonie.

Cette exposition est le fruit de vingt années de recherches anthropologiques et historiques, qui ont conduit les musées européens et les institutions néo-calédoniennes à un travail de collecte, d'archivage et de restauration du patrimoine kanak, alors que l'Accord de Nouméa signé en 1998 tend à rendre sa souveraineté au peuple kanak, avec le soutien de la République Française.

Pour mieux comprendre la culture kanak et les interactions que ce peuple a pu avoir avec les français lors de la colonisation, deux visions sont abordées grâce à une scénographie circulaire : les visiteurs peuvent découvrir au même moment l'un des fondement de la culture kanak et les réactions des européens à la découverte de la Nouvelle-Calédonie :  on découvre alors la place immuable de la personne et de la parole dans les tribus, les liens sociaux qui se caractérisent par de grandes fêtes, ainsi que la place de la maison et du sacré dans la vie quotidienne des kanak.

Il faut rappeler que la population kanak est apparue sur l'ile vers 1100 avant J.-C, constituant alors des tribus aux dialectes diversifiées (27 langues actuellement) : ces derniers furent révoqués et placés dans des réserves après l'arrivée 1863 de Napoléon III qui destinait l'ile à une population carcérale. La souveraineté et la culture kanak n'est alors reconnue par la France qu'en 1998 avec l'accord de Nouméa, qui reconnait les erreurs du passé.

Avec cette exposition, 22ans après l'exposition De jade et de nacre présentée à Paris, le Musée du Quai Branly réhabilite une part de la culture néo-calédonienne, trop longtemps négligée alors que présentée dans de nombreux musées français..

Informations pratiques :
Kanak, la parole est un art, l'exposition au Musée du Quai Branly
Du 15 Octobre 2013 au 22 Janvier 2014,
Lieu : Musée du Quai Branly
Horaires : 11h-19h | nocturnes jeudi, vendredi et samedi jusqu'à 21h - fermé le lundi
Tarifs : 7€ | 5€ tarif réduit
Site de l'exposition Kanak au Musée du Quai Branly

Elodie D.
Dernière modification le 9 septembre 2013

Informations pratiques

Horaires
Du 15 octobre 2013 au 22 janvier 2014

×

    Lieu

    Quai Branly
    75007 Paris 7

    Tarifs
    tarif réduit : 5 €
    tarif normal : 7 €

    Plus d'information
    Horaires : 11h-19h | nocturnes jeudi, vendredi et samedi jusqu'à 21h - fermé le lundi

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche