This page is not available in your language, please, choose yours

L'Inca et le Conquistador, le coup de coeur de Sortiraparis #14 par Ulysse Gosset

Publié le 3 juillet 2015
L'Inca et le conquistador

Chaque semaine, Sortiraparis vous dévoile son coup de cœur. Un événement culturel exceptionnel à ne pas manquer présenté par Ulysse Gosset, grand prix de la presse internationale et éditorialiste sur BFMTV. Cette semaine, coup de cœur pour l’Inca et le Conquistador !

"Fendre la jungle verdoyante du royaume du Quai Branly est toujours un privilège. Ça l’est encore plus avec cette expédition qui vous embarque sur les sommets de la cordillère des Andes, au cœur de l’Empire Inca. Pour revivre l’un des épisodes les plus dramatiques de la conquête des Amériques, au XVIème siècle : le choc terrible entre le conquistador Pizarro et le souverain Atahualpa. L’affrontement puis le mariage de deux civilisations -déjà… ! -, celle de l'Espagne de Charles Quint et celle de l’Empire des nuages.

Nos deux héros extraordinaires n’auraient jamais dû se rencontrer. Pizarro, le bâtard d’une paysanne et d’un militaire de petite noblesse. Atahualpa, le fils du ciel, un Dieu vivant…  L'exposition « L'inca et le Conquistador » retrace leurs épopées tragiques.

Le 16 novembre 1532, Pizarro capture l'empereur Inca. Atahualpa négocie sa liberté contre une fabuleuse rançon. Les temples et les palais sont vidés de douze tonnes d'or et d'argent : l’Eldorado! Pizarro apprend à estimer cet ennemi dont il admire la noblesse d'âme. Les deux hommes jouent ensemble aux échecs et l’Empereur offre même sa propre sœur à l’espagnol pour tenter de l’amadouer… Mais Pizarro décide d’exécuter l’Inca qui sera garrotté dans sa cellule, le 29 août 1533.

Cette mise à mort est racontée avec un luxe de détails étonnants, elle signera l’effondrement de l’Empire Inca et la naissance du Pérou moderne.

Cinq siècles plus tard, il est toujours délicat d'évoquer la personnalité de Pizarro dont la statue a été récemment déplacée. Atahualpa est au contraire admiré, et peu importe qu’il fut un tyran… L’historien péruvien José Dutthurburu tente de réconcilier les points de vue en affirmant à propos de ses compatriotes: « nous ne sommes ni des vainqueurs, nous sommes les descendants des vainqueurs et vaincus…» Il n’empêche ! Vous penserez sans doute que la belle formule selon laquelle « l'histoire est écrite par les vainqueurs » reste particulièrement adaptée pour cette bataille d’égo à 4000 mètres d’altitude.

Vrai : la plupart des récits ont été écrits par des espagnols… Évidemment ! Mais quel récit, et quels trésors révélés au Musée du Quai Branly ! Allez-y en nocturne, jusqu’à 21heures, du jeudi au samedi, c’est magique."

Ulysse Gosset
leparispostaparis@gmail.com

Infos pratiques :
L'Inca et le conquistador au Musée du Quai Branly

Du 23 juin au 20 septembre 2015
Lieu : Musée du Quai Branly
Horaires : 11h-19h, nocturnes jeudi, vendredi et samedi jusqu'à 21h - fermé le lundi
Tarifs : 7€, 5€ tarif réduit

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement