This page is not available in your language, please, choose yours

Compte tes blessures : critique et bande-annonce

Publié le 13 janvier 2017 Par Céleste L.
Compte tes blessures : critique et bande-annonce

Infos pratiques

Du... 25 janvier 2017
Au... 1 mars 2017

En salles le 25 janvier 2017

Compte tes blessures, en salles le 25 janvier 2017, est le tout premier long métrage de Morgan Simon. On y retrouve le jeune et talentueux Kévin Azaïs (Les Combattants), aux côtés de l'envoutante actrice québécoise Monia Chokri (Les Amours Imaginaires) et de Nathan Willcocks. Un nouveau souffle dans le paysage du cinéma français contemporain, et un début prometteur pour ce jeune réalisateur mordu de ses personnages.

A première vue, le pitch familial de Compte tes blessures peut paraître tout à fait banal : le deuil maternel, une relation père-fils conflictuelle, un fossé générationnel et l'arrivée d'une nouvelle femme qui va troubler l'équilibre fragile du foyer. Petit à petit, les choses se compliquent : Vincent (Kévin Azaïs) en pince pour la nouvelle amie de son père, Julia (Monia Chokri), qui n'est - de son côté - pas tout à fait insensible au charme de ce bellâtre incompris. 

Compte tes blessures : critique et bande-annonce

Mais ce triangle amoureux surprenant et un tantinet scabreux, Morgan Simon a su le traiter avec beaucoup de coeur, d'intelligence et de justesse. Il commence par esquisser les contours de ses deux personnages masculins, à la fois intenses et fragiles : d'abord Vincent, chanteur d'un groupe de métal tatoué jusqu'au cou (mais quasiment mutique dans l'intimité familiale), puis son père Hervé (Nathan Willcocks), poissonnier un peu vieille France, accablé par les penchants de son fils avec lequel il ne parvient pas à communiquer. 

De gros plans en silences, de querelles en plans séquences, Morgan Simon dresse le portrait de personnages qu'il prend le temps de connaître et de cerner tout à fait - et ce, malgré leur carapace. Cela passe parfois par une vague lueur dans les yeux, un sourire timide ou une tension tout juste palpable.

Compte tes blessures : critique et bande-annonce

A travers les aventures de plus en plus palpitantes de ce trio de choc, le réalisateur questionne l'incommunicabilité, la marginalité et la vulnérabilité avec brio mais pousse également cette histoire oedipienne à son paroxysme - le résultat est tout bonnement splendide. 

Compte tes blessures : critique et bande-annonce

Synopsis :

Chanteur charismatique d'un groupe de hard rock, Vincent, 24 ans, a déjà tatoué la moitié de son corps. Avec sa gueule d’ange et son regard incandescent, le monde lui appartient. Mais l'arrivée d'une nouvelle femme dans la vie de son père réveille les tensions. Vincent n’entend plus retenir sa colère, ni son désir. 

Bande-annonce :

 

Infos pratiques :
Compte tes blessures de Morgan Simon
En salles le 25 janvier 2016 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement