This page is not available in your language, please, choose yours

Anges et démons, ça fait mal et ça fait rien…

Publié le 22 février 2009 Par Paul-gauthier A.

L'adaptation au cinéma de l'autre bestseller de Dan Brown viendra prochainement annoncer la " Mauvaise Nouvelle " dans les salles obscures.

J'ignore si vous avez lu le Da Vinci Code. Moi pas. Je ne fais donc pas parti des millions à avoir plongé tête baissée dans la lecture de ce bestseller qui fascina (saoula?) le monde entier pendant des mois, je le confesse.
Puisque j'y suis, voici une autre confession qui me tient à cœur : je fais parti des millions d'individus qui ont joué la carte de la facilité et qui se sont rendus dans les salles de cinéma pour voir l'adaptation sur grand écran du roman de Dan Brown avec en vedette Tom " je m'ennuie'" Hanks et Audrey "qu'est-ce que je fais là?"Tautou.
C'est ainsi que je n'ai pu faire de comparaison entre la version ciné et la version papier et c'est bien " dommage " car je n'ai pu uniquement entendre après visionnage, mes camarades me dire à quel point les deux n'avaient rien à voir. Meilleur ? Pire… Je serai alors tenté de dire " heureusement pour Dan Brown ".
Je pense que ce que je garderai à jamais en mémoire de ce long, très long-métrage, c'est le jeu d'acteur de Monsieur Hanks et de Mademoiselle Tautou. Vide. Je me souviens encore de la stupeur apathique et ridicule de l'héroïne jouée par Tautou lorsque celle-ci apprend qu'elle est la descendante de Jésus Christ ou une bêtise du genre. Rien que ça m'a consolé d'avoir payé ma place.
Vu que les dollars sont bien plus fort que le 7ème art, préparez-vous à revoir bientôt débarquer John Langdon (Tom Hanks) dans de nouvelles aventures mystico-religieuses qui auront à coup sûr la résonnance souhaitée chez un bon nombre de spectateurs mais qui me donneront probablement des haut-le-cœur.
Bref, Anges et démons, tiré encore une fois d'un bouquin de Dan Brown vendu par millions, nous emmènera loin, trop loin, pour nous montrer à quel point ce qu'on nous raconte depuis la Saint Glinglin et bien c'est juste du foin. Pour les détails concernant l'histoire, empruntez le livre à un voisin, vous en trouverez facilement un. Pour le reste et pour les plus têtus d'entre vous, voici la bande-annonce du film qui sortira sur les écrans français le 13 mai 2009. Un détail qui a tout de même son importance, c'est toujours Ron Howard derrière la caméra. Quoi ?Vous dormez déjà ?














VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement