Le Chant du Loup : critique et bande-annonce

Antonin Baudry, scénariste de "Quai d'Orsay", réalise son premier film, "Le Chant du Loup", un long-métrage passionnant et haletant qui nous plonge dans l'univers des sous-mariniers de l'armée française dont la sortie est prévue le 20 février 2019.

Après les arcanes du pouvoir et du Ministère des Affaires Étrangères, avec sa BD de 2010  "Quai d'Orsay" adaptée au cinéma en 2013, c'est à la Marine nationale et plus particulièrement à l'univers des sous-marins que s'intéresse Antonin Baudry pour la réalisation de son tout premier film.

L'ancien diplomate s'est entouré d'une très belle équipe pour "Le Chant du Loup". A commencer par les acteurs. Il a réussi à réunir Mathieu Kassovitz, Omar Sy, Reda Kateb et François Civil, entre autres.
Mais ce n'est pas tout, côté technique "Le Chant du Loup" est l'œuvre de bien du beau monde également : le monteur n'est autre que Saar Klein, qui avait réalisé le montage de "La Mémoire dans la Peau" et le mixage du son a été réalisé au Skywalker Ranch, créé par George Lucas. Une telle équipe ne pouvait donner qu'un bon film...

Synopsis : Sur fond de guerre imminente avec la Russie, "l'oreille d'or" (interprétée par François Civil, notamment vu l'année dernière dans "Burn Out") est analyste acoustique, il sait identifier tous les bruits. Son rôle dans le sous-marin est primordial. Mais il commet une erreur, en identifiant "un cachalot malade", mettant son équipage en danger. Alors que ses supérieurs (joués par Reda Kateb et Omar Sy) sont promus, il veut absolument retrouver la confiance de ses camarades, ce qui va le conduire dans un engrenage stratégique qui devient très vite incontrôlable...

Bande-Annonce :

Critique : Antonin Baudry réussi avec brio son premier long-métrage. A la fois émouvant, passionnant et captivant, "Le Chant du Loup" nous montre les paradoxes de l'armée française, en appuyant sur les décisions difficiles et dans l'urgence que doivent prendre les militaires les plus hauts gradés et comment les sous-mariniers, qui sont sur le terrain, doivent se dépatouiller entre ordres et contre-ordres.
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, car il met en scène la Marine nationale, "Le Chant du Loup" n'est pas un film de guerre, même s'il y a bien quelques images de torpilles et de missiles tirés. Il met l'accent sur la psychologie des personnages, tout le travail de préparation avant l'intervention, les calculs de précisions, les décisions lourdes de conséquences que les officiers sont amenés à prendre.
Bien que ce soit un drame, qui offre quelques belles images sous-marines, l'humour n'en est pas pour autant absent, avec notamment quelques belles répliques signées Mathieu Kassovitz, un militaire strict mais qui n'en a pas pour autant oublié son sens de l'humour.
Certes, les fins connaisseurs de l'armée française y trouveront probablement des invraisemblances, mais "Le Chant du Loup" a su nous happer, sans que l'on soit fan d'histoires de guerre, et nous plonger, le temps d'un film, dans le monde des sous-marins, grâce à des personnages attachants,

A ne pas manquer au cinéma à partir du 20 février 2019.

Laura B.
Dernière modification le 10 janvier 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 20 février 2019 au 26 février 2019

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche