Kevin Mayer, nouveau recordman du monde de décathlon

Kevin Mayer, champion du monde de décathlon en 2017, a battu ce weekend au Decastar de Talence, en Gironde, le record du monde dans sa discipline. Sortiraparis l’avait rencontré il y a quelques mois à l’occasion du meeting de Paris. Portrait d’un amoureux du sport au tempérament de feu.

Record battu ! Avec ses 9126 points, Kevin Mayer a explosé les compteurs en battant le weekend dernier le record du monde de décathlon, lors de du Decastar de Talence, en Gironde. Un record détenu jusqu’ici par l’Américain Ashton Eaton, champion Olympique en titre dans la discipline, et dépassé de 81 points.

Un exploit rendu possible grâce à l’acharnement de l’athlète qui s’est une fois de plus dépassé, après un difficile championnat d’Europe en août dernier où notre décathlonien avait dû abandonner, mais un Meeting de Paris réussi en juin 2018 avec deux records personnels (110 mètres haie et celui du lancer de poids). C’est à cette occasion que la rédaction de Sortiraparis l’avait rencontré.

Ses attentes concernant le Meeting de Paris, son parcours, ses entrainements… L’athlète nous avait dévoilé son histoire et son quotidien de sportif. Pour la petite histoire, Kevin Mayer est né à Argenteuil, en région parisienne. Il s’intéresse à l’athlétisme lors de son année de 5e, au collège : « Je fais du sport depuis que je suis tout petit et je me suis mis au décathlon parce que je m’ennuyais dans les autres sports, parce que l’entrainement était trop répétitif » nous explique-t-il.

L'interview réalisé à l'occasion du Meeting de Paris :

Un sport qui lui va comme un gant depuis : « J’ai commencé par faire champion départemental, puis champion régional, puis champion de France, je suis passé champion du monde chez les jeunes et ensuite, j’ai gravi les échelons, j’ai eu du mal chez les grands mais j’ai fini par devenir champion du monde ». L’été dernier, il participait pour la première fois au Meeting de Paris.

Un véritable aboutissement selon le jeune homme de 26 ans : « En tant que décathlonien, c’est un honneur d’y participer parce que depuis l’année dernière, j’ai monté ça avec le Meeting de Paris, c’est la première fois qu’il y a un triathlon dans un meeting aussi bien vu » évoque-t-il. Et de poursuivre : « Les épreuves combinées ne sont pas très reconnues, et c’est vrai que d’être là-dedans, c’est vraiment énorme et je suis très content d’y être. Je n‘ai pas souvent la chance de faire un si grand meeting en France ».

Une compétition pour laquelle il s’est beaucoup entraîné, pour ensuite préparer le terrain pour les Championnats d’Europe qui ont eu lieu à Berlin : « Si je devais dire comment je me prépare en général pour mes compétitions, c’est déjà en m’entraînant énormément, en faisant ensuite attention à ma diététique mais aussi en dormant bien » évoque-t-il. Après le coup dur de Berlin, le jeune athlète s'est donné encore plus le weekend dernier et les résultats sont là puisque celui-ci marque encore une fois l'histoire du sport en battant ce record du monde. Et on souhaite bon courage à celui qui tentera de le déloger.

Laurent P.
Dernière modification le 17 septembre 2018

Informations pratiques

Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche