JO de Tokyo : une cérémonie d'ouverture sans public, ni officiels, ni sportifs

Par Alexandre G. · Publié le 21 juillet 2021 à 12h47 · Mis à jour le 21 juillet 2021 à 12h53
En pleine résurgence de l'épidémie du Covid-19 et de son variant delta partout à travers le monde, les autorités japonaises n'ont pas encore définitivement écarté l'option d'une annulation de dernière minute des JO de Tokyo. La cérémonie d'ouverture des olympiades, prévue officiellement ce vendredi 23 juillet 2021 sans public et avec moins de sportifs présents en raison des restrictions sanitaires, prend déjà des allures de fête gâchée.

La cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo ne fait plus rêver personne. Tandis que la date de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo prévue le vendredi 23 juillet 2021 dans la capitale nippone se profile, la résurgence de l'épidémie du Covid-19 et du variant Delta gâche déjà la fête. Enceinte du Stade olympique de Tokyo à huis clos sans le moindre spectateur, délégations d'athlètes et d'officiels réduites en raison des restrictions sanitaires : la traditionnelle fête olympique inaugurale semble dénuée d'intérêt. Et de magie. 

À l'origine de la débandade, on retrouve bien l'épidémie du Covid-19 et les inquiétudes qu'elle continue de susciter. Au Village olympique installé à Tokyo, les cas d'infection au coronavirus se multiplient parmi les athlètes, les journalistes et les membres de l'encadrement sur place. De quoi donner des sueurs froides aux organisateurs, pour qui le scénario d'une annulation in extremis reste sur la table

Ainsi, l'organisation de la cérémonie d'ouverture ne peut être dénuée de restrictions. Protocole sanitaire strict oblige, les chefs d'État habituellement présents en nombre à l'évènement ont tous boudé leur venue. Seul Emmanuel Macron sera bien dans les gradins, tout comme 1000 autres officiels, d'après le Comité d'organisation. Lors du traditionnel défilé, seuls les athlètes présents sur le Village olympique cinq jours avant la date de la cérémonie pourront participer. Tous les sportifs qui commencent leurs olympiades en 2e semaine ne pourront pas défiler avec leurs concitoyens. Et l'encadrement est officiellement limité, avec uniquement six officiels autorisés pour encadrer les délégations. 

JO de Tokyo : le CIO balaye les rumeurs d'annulation, malgré la résurgence de l'épidémie au JaponJO de Tokyo : le CIO balaye les rumeurs d'annulation, malgré la résurgence de l'épidémie au JaponJO de Tokyo : le CIO balaye les rumeurs d'annulation, malgré la résurgence de l'épidémie au JaponJO de Tokyo : le CIO balaye les rumeurs d'annulation, malgré la résurgence de l'épidémie au Japon JO de Tokyo : les organisateurs n'excluent pas une annulation en raison du Covid-19
Tandis que l'épidémie du Covid-19 connaît un second souffle au Japon, les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo 2020 laissent entendre ce mardi 20 juillet 2021 que le scénario d'une annulation reste possible, trois jours avant la date cérémonie d'ouverture. Jusqu'alors, les organisateurs et le CIO s'employaient à rassurer autant que possible sur la bonne tenue de l'évènement. Reportés d'un an en raison du virus, les olympiades risquaient cette fois d'être annulées. [Lire la suite]

JO Tokyo : pas de jeux olympiques à huis clos pour le patron du CIO JO Tokyo : pas de jeux olympiques à huis clos pour le patron du CIO JO Tokyo : pas de jeux olympiques à huis clos pour le patron du CIO JO Tokyo : pas de jeux olympiques à huis clos pour le patron du CIO JO de Tokyo : Trois cas de Covid confirmés au village olympique
5 jours avant l'ouverture officielle des Jeux olympiques de Tokyo, trois premiers cas de Covid-19 ont déjà été détectés au village olympique : deux sportifs et un membre de l'encadrement, mais Takaya Masa, porte-parole du Comité d’organisation, n'a pas voulu donner plus de précisions sur leur identité. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche