Rejet de la cour européenne pour les boulogne boys

Les Boulogne Boys n'ont pas obtenu satisfaction de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. En effet, celle-ci a estimé que la dissolution de l’association était "justifiée", comme le révèle France Football.
Dissouts par un décret du Premier ministre le 17 avril 2008 après le déploiement de la fameuse banderole injurieuse en finale de la Coupe de la Ligue face à Lens, les Boulogne Boys s’étaient repliés sur la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) afin de voir leur dissolution annulée. La Cour de Strasbourg en a jugé autrement, donnant raison à la décision première.

"Les termes contenus dans la banderole déployée, le 29 mars 2008, étaient particulièrement injurieux à l'égard d'une certaine catégorie de la population. La mesure de dissolution était donc proportionnée au but recherché", voilà la justification du verdict. Bien qu’elle reproche aux Boys certains faits de violence, la Cour Européenne précise son arrêt peut encore fait l’objet d’un appel.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



P.
Dernière modification le 8 mars 2011

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche