This page is not available in your language, please, choose yours

Torres en concert au Point Ephémère : on y était, on vous raconte

Publié le 12 novembre 2017 Par Caroline J.
Torres en concert au Point Ephémère

Infos pratiques


200 Quai de Valmy
75010 Paris 10

La chanteuse et musicienne américaine Torres était de passage à Paris le 10 novembre 2017 pour un show au Point Ephémère auquel nous avons eu la chance d’assister !

Découverte pour la première fois à La Maroquinerie de Paris au mois de septembre 2015, en première partie de Texas lors d’une PIAS NITES, nous avions hâte de revoir Torres sur une scène parisienne. Vœu exaucé le vendredi 10 novembre 2017 avec le premier vrai concert parisien de cette jeune artiste américaine. 

A l’époque, Mackenzie Scott, de son vrai nom, était âgé de 24 ans et avait déjà deux opus à son actif. Deux ans plus tard, Torres nous revient donc avec un nouvel album. Baptisé "Three Futures", ce troisième disque studio était à l’honneur de ce live au Point Ephémère, qu’il ne fallait pas manquer si vous aimez les débuts de PJ Harvey ou encore l’univers torturé de Shannon Wright.

Torres en concert au Point Ephémère

Car Torres fait partie de ces artistes habitées sur scène. Mi-ange, mi-démon, Torres peut vous dresser les poils des bras et vous émouvoir avec sa voix à la fois douce et frêle et, quelques instants plus tard, vous faire sursauter avec son style parfois plus grunt et beaucoup plus énervé.

Toujours armée de sa guitare électrique, avec laquelle elle s’autorise de temps à autre quelques moments de danses sensuelles, Torres semble parfois prise de crises de démence. Donnant l’impression d’être totalement possédée, elle hurle sa rage et ses peurs devant un public séduit et hypnotisé.

Faisant bien évidemment la part belle à son dernier opus "Three Futures", Torres n’en a pas non plus oublié d’interpréter, au côté de ses trois musiciens, les morceaux extraits de son excellent second album intitulé "Sprinter".

Torres en concert au Point Ephémère

On adore quand la tension se met à monter sur le titre éponyme justement mais aussi sur l’excellent « Strange Hellos » ou encore sur le titre plus récent et tout aussi prenant « Helen In The Woods ». A l'inverse, on se laisse emporter par quelques moment de tendresse sur « Skim » ou « Three Futures ». Torres ira même jusqu’à entrer en communion avec l’une de ses fans, en s’agenouillant face à elle et en jouant de la guitare tête contre tête.

Après un peu plus d’une heure de set, l’artiste termine seule sur scène, nous livrant une dernière fois son talent de guitariste et d’interprète et se laissant porter par le son instrument fétiche.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement