Covid : Concerts tests à Paris et Marseille en mars, le protocole détaillé

Par Caroline J. · Publié le 22 février 2021 à 11h46 · Mis à jour le 1 mars 2021 à 11h29
Alors que les concerts sont à l’arrêt total depuis le mois de mars 2020, beaucoup se demandent quand rouvriront les salles de spectacle. Pour l’heure, personne n'a la réponse, mais l’espoir renaît grâce aux concerts tests. La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a d’ailleurs annoncé des concerts expérimentaux prévus à Marseille et Paris aux mois de mars et d’avril 2021. On vous en dit plus.

Depuis le début de la crise sanitaire, les scientifiques travaillent d’arrache-pied pour mettre au point des traitements ainsi que des vaccins efficaces contre le Covid-19. D’autres font diverses expériences afin de mesurer les risques de contamination dans des salles de spectacle et de concert. C’est notamment ce qui est prévu ce printemps en France. Invitée sur LCI le 15 février 2021, Roselyne Bachelot avait annoncé l’organisation de concerts tests dans les villes de Marseille et de Paris, aux mois de mars et d’avril 2021. « On est en train d'y travailler. Je suis très optimiste sur les festivals assis, je croise les doigts, mais je prends toutes les précautions du monde », a expliqué la ministre de la Culture.

La ministre a toutefois précisé que ces concerts tests auront lieu "sous réserve" que l'on ne soit pas dans "une situation sanitaire catastrophique", et d’une validation des protocoles.

Hellfest 2019 à Clisson, les photosHellfest 2019 à Clisson, les photosHellfest 2019 à Clisson, les photosHellfest 2019 à Clisson, les photos Festivals d'été 2021 : une jauge maximale de 5 000 spectateurs assis et en plein air
Avec les beaux jours qui se profilent à l'horizon, beaucoup se demandent si les grands festivals de cet été pourront avoir lieu ou non. Suite à un nouveau rendez-vous avec les organisateurs de ces festivals, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a fait savoir que les festivals en plein air seulement pourront se tenir, avec une jauge maximale de 5 000 personnes. Par ailleurs, les spectateurs devront être assis. On vous explique.

Alors, à quoi faut-il s’attendre pour ces premiers concerts tests avec public organisés en France, en collaboration avec l'Inserm ? Selon Roselyne Bachelot, deux concerts expérimentaux devraient se tenir "dans la deuxième quinzaine de mars", au sein du Dôme à Marseille. Les 1 000 personnes attendues pour chacun d'eux seront assises "avec la possibilité de se lever". IAM avait déjà révélé qu'il ferait partie des têtes d’affiche de l'un de ces deux concerts marseillais. Concernant le protocole en vigueur, les participants masqués seront testés avant le concert, et les cas positifs "ne seront pas filtrés parce qu'il faut se mettre en situation où il y aura un brassage", a précisé Roselyne Bachelot. Dès lors, de nouveaux tests seront réalisés après le concert.

IAM en tête d’affiche du premier concert-test prévu à MarseilleIAM en tête d’affiche du premier concert-test prévu à MarseilleIAM en tête d’affiche du premier concert-test prévu à MarseilleIAM en tête d’affiche du premier concert-test prévu à Marseille IAM en tête d’affiche du premier concert-test prévu à Marseille
IAM : voilà le nom du groupe qui se produira au Dôme de Marseille au mois de février 2021 à l’occasion du tout premier concert-test annoncé en France.

Et à Paris ? La ministre a confié qu’il s’agira là d’"un concert en jauge debout qui va être testé dans la salle de l'Accor Arena avec l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP). Ça va être très intéressant à voir, car ce sont les concerts debout les plus problématiques" a-t-elle expliqué. Ce concert réunissant 5 000 personnes pourrait se tenir au mois d'avril. Et selon Le Figaro, Indochine pourrait monter sur scène à cette occasion. 

Covid : Indochine en tête d’affiche du concert test organisé à l’Accor Arena de Paris ce printemps ?Covid : Indochine en tête d’affiche du concert test organisé à l’Accor Arena de Paris ce printemps ?Covid : Indochine en tête d’affiche du concert test organisé à l’Accor Arena de Paris ce printemps ?Covid : Indochine en tête d’affiche du concert test organisé à l’Accor Arena de Paris ce printemps ? Covid : Indochine en tête d’affiche du concert test organisé à l’Accor Arena de Paris ce printemps
Indochine sur la scène de l’Accor Arena de Paris à l’occasion du premier concert test organisé à Paris ce printemps ? C’est ce qu’annonce Le Monde, alors que le groupe français fête cette année ses 40 ans de carrière.

À l’issue de ces deux concerts tests, un grand colloque scientifique européen devrait se dérouler à Marseille le 8 avril où "les différentes expérimentations pourront être confrontées".

On rappelle que d’autres pays ont déjà procédé à ce genre d’expérimentations. C’est le cas de l’Espagne à la mi-décembre 2020. L’idée était d’organiser un « concert test » à Barcelone avec un protocole sanitaire très strict puis de tester les participants quelques jours plus tard afin de savoir si un cluster avait eu lieu lors de ce concert. Résultat ? Huit jours après l’événement, aucun des volontaires n’avait été testé positif au Coronavirus. C’est ce qu’avait indiqué le quotidien espagnol El Mundo, relayé par BFMTV le 6 janvier 2021.

Concrètement, lors de cet essai, organisé par le célèbre festival espagnol Primavera Sound, des mesures strictes avaient été mises en place afin d’éviter d’éventuelles contaminations. Ainsi, le test s’est porté sur 1 047 personnes. 463 d’entre elles se sont rendues à un concert organisé dans une salle d’une capacité 900 places, alors que les 496 autres n’y ont pas participé. En amont de l’événement, les volontaires présents au concert ont dû présenter un test de dépistage au Covid-19. Une fois sur place, le port d’un masque FFP2 était obligatoire. Autres mesures ? L’optimisation de la ventilation de la salle et la surveillance de la température ambiante.

À la suite de cette expérience, les scientifiques ont constaté que les 463 personnes présentes dans la salle étaient négatives au Covid-19. En revanche, sur les 496 autres, deux ont été testées positives. Conclusion des instigateurs de cet essai ? Si un protocole sanitaire strict est respecté, alors il n’y a pas plus de risque de contamination lors d’un événement recevant beaucoup de public.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche