This page is not available in your language, please, choose yours

Alex Lutz à l'Olympia : notre critique

Publié le 30 avril 2015 Par Maïlys C.
Alex Lutz au théâtre du Châtelet : notre critique

Infos pratiques

Du... 26 février 2016
Au... 6 mars 2016


28 Boulevard des Capucines
75009 Paris 9

25 euros (à partir de)

Alex Lutz entre dans la cour des grands en présentant son spectacle sur la scène de l'Olympia du 26 février au 6 mars 2016. Enrichi et parfaitement mis en valeur sur la très grande scène du théâtre, son one-man-show ne cesse de surprendre et d'émouvoir. Et surtout, bien sûr, de faire rire aux éclats.

Alex Lutz, vous savez ce petit blond façon premier de la classe qui se déguise en femme tous les soirs au Petit Journal de Canal+, habitué des scènes du Point Virgule et de Bobino : celui-là même remplit le Châtelet de haut en bas, le secouant de fous rires et s'installant avec émotion dans la continuité des grands artistes qui ont fait la gloire de ces planches toutes particulières. 

Que dire de son spectacle, parfait de bout en bout, extrêmement inventif et drôle à en pleurer de rire : qu'il est remarquablement bien mis en scène, jouant avec des lumières colorées magnifiques (ce qui est très rare dans les spectacles d'humour) ? Qu'il convie quelques chanteuses et danseuses professionnelles pour donner aux rires l'élégance d'une surprise ? Qu'il imite si bien tant de personnages qu'on est tenté de ne plus appeler ça un one-man-show ? 

Ce serait tenter en vain de décrire l'excellent moment que l'on passe face à Alex Lutz. Dans le public, on a aperçu une ministre et deux humoristes célèbres, mais aussi des jeunes, des vieux, des intellos, des gens normaux : différentes classes sociales se mêlaient pour découvrir les sketchs de cette désormais star de l'humour français. Son intelligence séduit les uns, son côté pop culture les autres. Son sketch de l'acteur porno côtoie un délire moyenâgeux sur l'histoire du village de Montparnasse, et c'est avec un brio incroyable qu'il imite aussi bien un enfant qu'un vieillard, puis passe d'un singe à un cheval. On reste bluffé devant sa classe, son énergie folle et son inventivité. Il parvient même à faire des blagues sur la différence homme/femme sans tomber dans le cliché ou le déjà-vu.

Chapeau l'artiste ! Un tel talent mérite tous les applaudissements du monde. 

Informations pratiques : 

Alex Lutz 
À l'Olympia
Du 26 février au 6 mars 2016 
Réservez en ligne
À partir de 25 euros 

Critique rédigée après son spectacle au théâtre du Châtelet.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement