Tous des oiseaux au Théâtre de la Colline

Le Théâtre National de la Colline présente Tous des oiseaux, création de son directeur Wajdi Mouawad présentée du 17 novembre au 17 décembre 2017.

Religion, famille, acceptation, pardon, abandon, déracinement. Le metteur en scène québécois d'origine libanaise Wajdi Mouawad possède ses fils rouges, ses sujets récurrents, ses obsessions. Désormais directeur du Théâtre National de la Colline, il y monte Tous des oiseaux, un spectacle qu'il écrit et met en scène d'après une rencontre avec Natalie Zemon Davis, historienne.

Au cœur de génèse de ce nouveau spectacle, il y a l'histoire méconnue d'un diplomate musulman qui fut converti de force au christianisme et qui permit à tout un continent de découvrir la vision qu’un Africain avait de son pays natal. Dans l'islam, il existe une notion qui s'intitule taqiya. Elle désigne la possibilité de dissimuler sa foi sous la contrainte, de ne pas la trahir malgré les apparences. Al-Wazzân aurait pu y recourir, c'est ce que suppose l'historienne Natalie Zemon David, et ce sur quoi se repose Wajdi Mouawad. 

Il aura fallu quelques années pour qu'un spectacle émerge de cette histoire et de cette rencontre. Tous des oiseaux raconte alors l'histoire intime d'Eitan, un jeune scientifique allemand d'origine israélienne confronté à un violent conflit avec son père. 

Infos pratiques :

Tous des oiseaux, au Théâtre National de la Colline, du 17 novembre au 17 décembre 2017.

Du mardi au samedi à 19h30 et le dimanche à 15h30.

Tarifs : de 10 à 30€

Réservations : 01 44 62 52 52

Marine S.
Dernière modification le 12 novembre 2017

Informations pratiques

Horaires
Du 17 novembre 2017 au 17 décembre 2017

×

    Lieu

    15/17 rue Malte Brun
    75020 Paris 20

    Tarifs
    - de 30 ans ; demandeurs d'emploi : 15 €
    + de 65 ans : 25 €
    TP : 30 €

    Réservez vos places
    Cliquez ici pour réserver

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !