This page is not available in your language, please, choose yours

La Grande Roue de Paris : la fin votée par la Mairie

Publié le 23 novembre 2017 Par My B.
La Grande Roue gratuite le 24 novembre 2016 et sauvée jusqu'en mai 2017

La Grande Roue de Paris, devenue élément emblématique de la Place de la Concorde depuis 1993, ne reviendra probablement pas l'hiver prochain. En effet, la Mairie de Paris a voté ce mercredi 22 novembre, la non reconduction de sa convention d'occupation.

Le bras de fer continue entre Marcel Campion et la Mairie de Paris. Après avoir voté la suppression du Marché de Noël des Champs-Elysées en juillet dernier, c'est à présent au tour de la célèbre Grande Roue de la Place de la Concorde, de devenir non grata. Ce mercredi 22 novembre 2017, le Conseil de Paris a voté, à la quasi unanimité, le non-renouvellement de la convention d'occupation du domaine public avec Fêtes et Loisirs. 

Cette convention expire le 5 juillet 2018, par conséquent, après son démontage en mai, la Grande Roue ne reviendra pas pour les fêtes d'hiver 2018. 

Cette décision a été justifiée par le "caractère patrimonial exceptionnel" de la place de la Concorde. La Grande Roue gâcherait en fait la "perspective visuelle historique" entre le Louvre et l'Arc de Triomphe. Cette suppression aurait donc pour but de préserver et mettre en valeur notre patrimoine historique.

Cependant, la Mairie ne se dit pas réfractaire à l'idée d'installer une grande attraction (comme la Grande Roue), à un autre emplacement. Cette nouvelle attraction pourrait être installée pour les fêtes de fin 2018. "Et quiconque, et même Marcel Campion, pourra candidater", a ajouté Bruno Julliard, adjoint à la Maire Anne Hidalgo.

Vous vous en doutez, Marcel Campion - dit le Roi des Forains- n'a pas dit son dernier mot. Il a d'ailleurs manifesté son mécontentement ce mercredi soir à l'occasion du lancement des Illuminations des Champs-Elysées. C'est sous une huée de forains que la Maire a été accueillie pour cet inauguration.

Le forain a décidé d'entamer un recours en justice. Si son recours contre l'annulation du marché de Noël a été rejeté pour cause de délai dépassé, cette fois, il jure de ne pas se laisser surprendre. "Là, on ne va pas être en retard avec les avocats. On va faire le nécessaire et puis il faudra bien qu'ils prennent leurs responsabilités. Le problème c'est que ça va coûter cher aux Parisiens. Tous ces gens qui parlent, ils s'en foutent éperdument, ils touchent leur chèque à la fin du mois..." déclare Marcel Campion.

Bien que la société de Marcel Campion ai signé un contrat de 6 ans, cet engagement prévoyait un engagement renouvelable tous les 2 ans. Marcel Campion se dit atterré par cette décision qui voit le fruit de ses lourds investissements s'effondrer. 

Installer la Grande Roue a un autre emplacement ? le roi des forains n'y croit pas vraiment. "Moi j'ai fait des essais. Je me suis installé à la Villette, à la porte Maillot, dans le bois de Boulogne, j'ai déjà fait la périphérie. Une grande roue n'est pas rentable dans ces secteurs-là", déclare-il à BFM. 

Bref, une histoire qui promet encore des rebondissements. En attendant, si vous n'êtes pas encore allé admirer la vue fantastique du haut de la Grande Roue sur Paris, ne trainez pas ! Après mai, pas sûre qu'elle revienne. 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ACTUALITÉS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement