Centenaire 14-18 : un monument aux morts enfin à Paris !

Lors de ses voeux aux élus du Conseil de Paris, Anne Hidalgo a donné rendez-vous aux parisiens le 11 novembre 2018 pour l'inauguration du premier Monument aux Morts de la Grande Guerre de Paris, recensant pour la première fois les 95.000 victimes parisiennes de la Première Guerre Mondiale. Ce monument, installé sur la façade du Père Lachaise, viendra tout juste 100 ans après la dépose des armes : 6 ans ont été nécessaires pour retrouver l'identité de toutes les victime...

Vous ne l'aviez peu-être jamais remarqué, mais Paris ne dispose pas d'un Monument aux Morts pour la Première Guerre Mondiale; si Paul Landowski a réalisé A la gloire de l'Armée Française 14-18, Paul Landowski, visible au Trocadéro, la Ville de Paris ne s'était jamais attelé à cette réalisation d'envergure, jusqu'en 2013.

Depuis près de 6 ans, à l'occasion du Centenaire 14-18, les équipes de la Direction des Affaires Culturelles et du Département de l'histoire et de la mémoire s'affairent à réunir les données concernant les 95.000 morts recensés à Paris, à supprimer les doublons et à retrouver l'identité des anonymes, avec le soutien du Centre d‘Histoire Sociale du XXème siècle de l’université Paris 1, dirigé par le professeur Jean Louis Robert.

Pour ce faire, les équipes sont parties lire les livres d'or des mairies d'arrondissement, des registres ouverts de 1919 à 1939, où parisiens et autorités locales ont fait inscrire les noms de parents ou résidents vivants à Paris, et morts pour la France, mais aussi d'un Monument aux Morts virtuel, ouvert en 2016 !

Centenaire 14-18 : un monument aux morts enfin à Paris !Centenaire 14-18 : un monument aux morts enfin à Paris !Centenaire 14-18 : un monument aux morts enfin à Paris !Centenaire 14-18 : un monument aux morts enfin à Paris !

Après ce travail, le Monument aux Morts de Paris prend la forme d'un "linéaire de grands panneaux métalliques de plus de cent mètres" sur la façade du cimetière du Père Lachaise lesquels quelque 95.000 noms seront répertoriés, a précisé l'adjointe chargée de toutes les questions relatives à la mémoire et au monde combattant, Catherine Vieu-Charier. A noter, la Mairie de Paris a prévu les cas où un oubli serait signalé, car l'édifice offrira la possibilité de rajouter quelques noms après vérification.

Elodie D.
Dernière modification le 11 janvier 2018

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche