La morgue provisoire du Marché de Rungis ferme ses portes

Par Rizhlaine F. · Publié le 6 juin 2020 à 15h39 · Mis à jour le 6 juin 2020 à 15h49
Deux mois après sa mise en place, la morgue provisoire qui s'était installée dans un entrepôt du Marché de Rungis ferme ses portes ce samedi 6 juin 2020. Depuis le 13 mai, elle n'avait plus accueilli de cercueil.

Alors que l'épidémie de coronavirus se poursuivait en France, un entrepôt du marché de Rungis a été réquisitionné par la préfecture du Val-de-Marne à la demande du Préfet de Paris pour en faire une morgue provisoire depuis le 3 avril 2020. Après deux mois de service, le funérarium de Rungis ferme ses portes ce samedi 6 juin 2020.

Elle se situait dans un entrepôt isolé au sein du célèbre Marché de Rungis. Ce n'était d'ailleurs pas la première fois que ce hall s'était vu converti en morgue éphémère : en 2003 il avait également accueilli les corps des victimes de la canicule. Dans le cadre de l'épidémie de coronavirus, une seconde morgue provisoire, cette fois à Wissous avait également été mise en service. Au 11 mai, elle avait fermé ses portes.

Mise en place afin d'accueillir les corps des personnes décédées du Covid 19, la morgue de Rungis pouvait accueillir jusqu'à 20 000 cercueils. Mais depuis le 3 avril, la situation a évolué et alors l'épidémie de coronavirus connait un fort ralentissement en France, la morgue que Rungis n'avait plus accueilli de nouveau cercueil depuis le 13 mai. 

Désormais, les opérateurs étant de nouveau en mesure de prendre en charge les services funéraires de l'ensemble des décès, il n'est donc plus nécessaire pour cet entrepôt de Rungis d'endosser le rôle de morgue. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche