Coronavirus : peut-on annuler ses réservations pour les vacances d'été ?

Par Laurent P. · Publié le 17 avril 2020 à 19h58 · Mis à jour le 17 avril 2020 à 19h59
Coronavirus oblige, vous aviez prévu vos vacances cet été et vous voudriez annuler vos réservations par précaution ? La rédaction fait le point sur les modalités de remboursement et autres recours possibles.

Malgré le confinement dû à l'épidémie de coronavirus, certains ont peut-être déjà prévu leurs vacances pour cet été, voire même déjà réservé depuis des mois hôtels, trains, avions, résidences de vacances et autres activités. Mais dans le cas où vous voudriez annuler vos réservations, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire, par précaution... Est-il possible de se faire rembourser ses vacances ? Si c'est le cas, quels sont les modalités de remboursement ou autres recours ? On tente de répondre à toutes ces questions.

Pour faire simple, tout dépend de la destination que vous avez choisi et du prestataire auquel vous avez fait appel. Si vous avez réservé un séjour en France, la procédure d'annulation est assez simple : il vous suffit simplement d'envoyer un mail ou un courrier (avec accusé de réception) au prestataire en question (hôtel, agence de voyage, etc.) en lui indiquant votre décision d'annuler votre séjour... Ensuite, le prestataire peut soit vous rembourser en intégralité, soit vous proposer de reporter votre séjour ou de vous faire un avoir, comme l'autorise l'ordonnance parue au Journal Officiel du 26 mars 2020, pour éviter la faillite de ce dernier. A noter que les hôtels ne demandent plus d'arrhes depuis quelques temps, un courrier demandant l'annulation de votre séjour est donc suffisant.

En ce qui concerne les séjours à l'étranger, tout dépend également du prestataire. Si l'agence à laquelle vous avez fait appel est situé en France, tout ce qui se trouve dans le paragraphe au-dessus est applicable. En revanche, si le prestataire est situé à l'étranger, il faudra se rapprocher directement de lui pour pouvoir espérer être remboursé. Concernant les locations entre particuliers (Airbnb et autres), sachez que celles-ci ne sont pas prises en compte par l'ordonnance du 26 mars. Il faudra donc directement les contacter pour connaître les modalités de remboursement et autres recours. Mais sachez également que les responsables de ces locations pourraient favoriser le report de votre séjour à une date ultérieure. Attention aussi à bien regarder votre contrat de location lorsque vous le signez, pour connaître vos droits lors d'une annulation.

Et concernant les réservations des trains et des vols, plusieurs cas de figure également : si vous êtes passés par une agence française, tout est normalement pris en compte (sauf contre-indication), et si vous êtes passés par une agence à l'étranger, il faudra s'en rapprocher pour connaître les détails des recours possibles. Si vous avez directement réservé votre train ou votre avion via une compagnie en direct (SNCF, Air France ou autres compagnies à l'étranger), vous êtes priés de vous en rapprocher également. Et concernant les cars longue distance, de type Blablabus ou Flexibus, ces derniers vous proposent soit un remboursement, soit un bon d'achat. Et quoi qu'il arrive, si vous le pouvez, n'hésitez pas à prendre une assurance voyage, pour palier à toute éventualité.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche