Déconfinement : les propositions de Rachida Dati pour Paris

Par Alexandre G. · Publié le 27 avril 2020 à 21h08 · Mis à jour le 29 avril 2020 à 13h08
A la veille d'une présentation du plan de sortie du confinement par le Premier Ministre, la candidate Les Républicains à la mairie de Paris, Rachida Dati, a présenté au gouvernement une liste de propositions afin de reprendre l'activité dans la capitale.

La bataille de Paris n'est pas totalement terminée. Rachida Dati, candidate aux municipales, présente au gouvernement ses propositions concrètes pour sortir Paris du confinement. Dans un courrier adressé à Jean Castex, le grand organisateur du déconfinement, la maire du 7e arrondissement alarme l'exécutif sur le danger de "traiter en bloc et sans aménagement" le processus du déconfinement de la capitale. 

Dans un premier temps, elle affirme par l'intermédiaire de son entourage que "les Parisiens attendent des garanties sanitaires, ainsi qu'un cadre clair pour pouvoir se projeter dans l'avenir et ressortir de chez eux en sécurité". Ce qu'ils n'ont toujours pas obtenu à en croire l'élue des Républicains, malgré les interventions de la maire actuelle Anne Hidalgo depuis le début de la période. Ainsi, l'ancienne Garde des Sceaux souhaiterait "faire des mairies d'arrondissement le pivot de la distribution des masques", qu'elles veut "gratuits" pour les personnes âgées de plus de 70 ans. Des bornes de désinfection seraient également installées dans les lieux publics de la capitale, tels que les parcs ou les gymnases. 

Pour la proche de Nicolas Sarkozy, l'urgence serait "d'établir des règles de distanciation et de restriction des rassemblements sur les zones très fréquentées". En ligne de mire ? Les rassemblements que l'on a pu constater sur les berges du canal Saint-Martin dans le bois de Boulogne ou à Vincennes, inhabituels pour la période. Enfin, elle insiste sur la nécessité de "dépister en urgence 100% des seniors dans les Ehpad", et de "baisser les tarifs municipaux pour les familles en difficulté financière du fait de la pandémie". A l'image des aides débloquées par Anne Hidalgo à destination des enfants de familles dans le besoin, l'accent est mis cette fois sur la responsabilisation des Parisiens. Reste à savoir si le gouvernement prendra en compte ces suggestions. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche