Coronavirus - L'Opéra de Paris perd près de 50% abonnements pour 2020-2021

Par Rizhlaine F., Laurent P. · Photos par Laurent P. · Publié le 16 juillet 2020 à 12h11 · Mis à jour le 16 juillet 2020 à 12h52
L'Opéra de Paris serait au plus mal, avec un déficit de plus de 40 millions d'euros selon son directeur, Stéphane Lissner. La reprise devrait présenter un enjeu de taille avec une baisse de près de 50% des abonnements pour la saison 2020-2021.

Pour l'Opéra de Paris, l'impact du coronavirus s'annonce lourd de conséquences. Si les pertes liées au confinement dépasse la somme des 40 millions d'euros, la reprise s'annonce aussi difficile avec une perte de près de 50% des abonnements pour la saison 2020-2021 et la baisse d'un tiers du mécénat.

Stéphane Lissner, directeur général de l'institution parisienne, avait déclaré en début mai au micro de nos confrères de France Inter que "l'Opéra de Paris va se retrouver sans fonds de roulement et un déficit autour de 40 millions d'euros", tout en assurant qu'il "n'y aura pas de faillite".

Un déficit s'explique bien évidemment par la crise, mais pas seulement puisque le directeur précisait également, toujours chez nos confrères de France Inter, que l'institution "s'autofinance à plus de 60%". Et d'ajouter que depuis dix ans, l'État a diminué sa participation financière de plus de 15 millions d'euros. Un manque à gagner qui a joué dans cette perte financière.

Plus d'un mois plus tard, dans un entretien accordé à nos confrères du journal Le MondeStéphane Lissner décrit une situation qui implique des mesures drastiques, indiquant que "L'Opéra de Paris est à genoux". C'est la raison pour laquelle le directeur de l'institution annonce son départ pour fin 2020, avant que son mandat ne se termine : d'ici la, l'institution pourrait ne plus disposer de fonds de roulement. Il cédera alors sa place à Alexander Neef.

Il affirme ne pas avoir eu le choix : les grèves précédant la crise du coronavirus ayant déjà engendré des annulations, la programmation pour la saison 2020-2021 s'était déjà vue allégée pour compenser ces pertes. "Je refuse d’aller plus loin. Ce n’est pas à moi, qui ne serai plus dans les murs, de supprimer des productions. Encore moins de désigner lesquelles doivent l’être."

Mais à quand la réouverture ? Le directeur indique qu'officiellement, l'Opéra de Paris devrait être fermé jusqu'au 15 juillet 2020. Néanmoins 80% des artistes résident à l'étranger et le maintien de la programmation dépend ainsi de la liberté de circulation entre les pays d'ici là. L'Opéra Bastille devrait rouvrir ses portes d'ici le 15 novembre 2020 et le Palais Garnier de son côté devrait être en travaux jusqu'à fin décembre mais Stéphane Lissner précise son intention de programmer " à partir du 15 septembre, deux à trois concerts par semaine en version orchestre de chambre présentés devant le rideau de fer"

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche