Coronavirus : Un groupe de créanciers reprend le contrôle du Cirque du Soleil

Par Manon C. · Photos par Laura B. · Publié le 19 août 2020 à 18h26 · Mis à jour le 19 août 2020 à 18h27
La crise du Coronavirus a eu l'effet d'un ouragan dans le monde du spectacle. Victime économique de la crise sanitaire, le Cirque du Soleil est en faillite. Le groupe vient d'être vendu aux enchères à un groupe de créanciers.

Le Cirque du Soleil est-il arrivé à son crépuscule ? Depuis 1984, ce groupe originaire du Québec et dédié au spectacle vivant rayonne partout à travers le monde et s'est imposé comme l'un des plus célèbres cirques contemporains. Rentable depuis plus de 30 ans, l'année 2020 marque cependant une période plus sombre : L'épidémie de coronavirus frappe le monde du spectacle de plein fouet et les programmations s'éclipsent. Au total, ce sont 44 spectacles que le Cirque du Soleil aura été contraint d'annuler. 

Avec une dette de près d'un milliard de dollars, le Cirque du Soleilalors demandé son placement en faillite afin que la justice puisse le protéger face à ses créanciers tout en se laissant le temps de se restructurer. Le Cirque du Soleil a ainsi licencié 3500 acrobates et techniciens sur les 4 600 embauchés soit 76% de ces effectifs, mais a annoncé son intention de les reprendre dès que la situation le permettrait.

Une vente aux enchères a eu lieu, le 18 aout, afin de déterminer le prochain propriétaire du groupe. Et c'est celle d'une douzaine de prêteurs garantis menés par le fonds canadien Catalyst Capital Group qui a remporté l'enchère, en proposant la meilleure offre d'achat - 1,2 milliard de dollars américains, selon les médias canadiens. Le groupe de créanciers va ainsi prendre le contrôle de la troupe canadienne, dès que la justice québécoise aura validée son offre, et devrait injecter entre 300 à 375 millions de dollars américains dans le cirque et réduire sa dette. 

"Maintenant que les récents faux pas de la compagnie sont derrière nous, nous avons hâte de conclure rapidement la transaction et de soutenir la compagnie pour qu'elle ravive la magie et le talent artistique qui ont fait du Cirque du Soleil une force créatrice et une marque mondiale emblématique" a déclaré Gabriel de Alba, directeur général de Catalyst. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche